New-York : le Suicide Assisté ne sera pas autorisé

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 12/09/2017

Relançant le débat sur l'euthanasie et le suicide assisté, trois patients en phase terminale dans l'Etat de New-York avaient demandé de disposer d'une prescription médicale pour les substances avec lesquelles ils auraient pu se suicider.

En effet, l'Etat de New-York, comme la majorité des Etats aux Etats-Unis, n'autorise ni l'euthanasie ni le suicide assisté. Seul 6 Etats le permettent (Colorado, Washington, Vermont, Californie, Oregon et le District of Columbia).  Malgré la demande de ces trois patients, dont deux sont décédés entre temps, la Cour a précisé qu'en aucun cas un médecin ne devait aider un patient à mettre fin à sa vie.

Les citoyens de cet Etat soutiennent la décision de la Cour d'Appel car ils considèrent qu'en autorisant l'euthanasie ou le suicide assisté, ce sont les personnes les plus vulnérables, telles que les personnes âgées, qui seront susceptibles de développer le désir de mourir.

 Sources : ABCNewsnet, Bioedge


Articles similaires

Autriche : la loi sur le suicide assisté est-elle (si) restrictive ?

Autriche : la loi sur le suicide assisté est-elle (si) restrictive ?

- Euthanasie et suicide assisté

Adoptée le 16 décembre 2021, la loi autrichienne sur « les dispositions de mort » (Sterbeverfügungsgesetz) est entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Cette loi autorise l'aide au suicide sous conditions, en réponse à la décision de la Cour constitutionnelle autrichienne (voy. news IEB 16/12/20) imposant la dépénalisation du suicide assisté avant 2022.

Le texte définitif correspond en large partie à la proposition de loi initiale (voy. news IEB 18/11/21), à quelques différences près.

  Parmi ...

Lire la suite

Une faille dans la loi euthanasie : l’aide au suicide comme échappatoire au contrôle de l'euthanasie

Une faille dans la loi euthanasie : l’aide au suicide comme échappatoire au contrôle de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La Chambre du conseil de Malines a décidé de ne pas renvoyer le Dr Marc Van Hoey devant le juge, après que celui-ci ait prodigué un breuvage mortel à une dame de 85 ans qui ne voulait plus vivre. En suivant l'avis du Ministère public et la défense du médecin, elle semble avoir considéré que le cas ne rentrait pas dans le champ d'application de la loi sur l'euthanasie.

Simona De Moor ne souffrait pas de maladie physique ou psychique particulière (condition essentielle pour une euthanasie), mai...

Lire la suite

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Les représentants des pays-membres africains de l'AMM se sont retrouvés les 2 et 3 février derniers au Nigeria, pour la réunion de la « Région Afrique » de l'Association sur les questions de fin de vie. Le Professeur Mike Ogirima, Président de l'Association médicale du Nigéria (NMA), a appelé à un renforcement des soins palliatifs en Afrique, afin de permettre aux médecins d' « apaiser les souffrances physiques, psychologiques, sociales, spirituelles et émotionnelles » des patients en phase te...

Lire la suite