Most doctors opposes physician-assisted suicide, poll finds

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 25/09/2013

Whether doctors should help patients die continues to be a hotly debated topic within the medical community, a New England Journal of Medicine poll finds. The journal questioned readers about a hypothetical near-death case and received more than 2,000 valid responses. Roughly two-thirds worldwide—including 67 percent of replies from the United States—said they disapprove of physician-assisted suicide. (Medical Xpress)


Articles similaires

Le New Jersey : huitième Etat à légaliser le suicide assisté aux Etats-Unis

Le New Jersey : huitième Etat à légaliser le suicide assisté aux Etats-Unis

- Euthanasie et suicide assisté

L'Etat du New Jersey (Etats-Unis) est en passe d'adopter une loi légalisant le suicide assisté. Il rejoindra ainsi sept autres Etats (Californie, Colorado, Oregon, Vermont, Washington, Hawaii, Montana) et la ville de Washington D.C, qui ont légalisé le suicide assisté aux Etats-Unis.

La loi a déjà été adoptée par le Sénat et la Chambre des Représentants. C'est désormais au Gouverneur Phil Murphy de la signer pour qu'elle soit promulguée. Celui-ci s'est dit pressé de signer la loi, déclarant q...

Lire la suite

Difficultés psychologiques pour les proches présents lors d'un suicide assisté / euthanasie

Difficultés psychologiques pour les proches présents lors d'un suicide assisté / euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Une étude menée en Suisse en décembre 2007 sur 85 parents et amis qui ont été témoins d'un suicide assisté, a révélé une prévalence plus élevée d'état de stress post-traumatique (ESPT) et de deuil compliqué que suite à un décès naturel. La Suisse est l'un des rares pays où le suicide assisté est autorisé. Il est généralement défini comme la prescription ou la fourniture de substances létales dans le but explicite de permettre au patient de se suicider. Malgré le fait que le sujet soit l'objet ...

Lire la suite

Italie : 12 ans de prison pour « aide et incitation au suicide »

Italie : 12 ans de prison pour « aide et incitation au suicide »

- Euthanasie et suicide assisté

Marco Cappato, politicien italien membre du parti des Radicaux italiens, risque 12 ans de prison pour « aide et incitation au suicide ». Il s'est dénoncé d'avoir accompagné en Suisse Fabio Antoniani, alias DJ Fabio, devenu tétraplégique et aveugle après un accident de voiture, afin de l'y aider à mourir le 27 février 2017. Marco Cappato espère par son aveu public remettre en cause le refus de l'Etat italien d'autoriser l'euthanasie.

Cette provocation intervient au moment où la Chambre des dép...

Lire la suite