Meurtres ou euthanasies illégales : un infirmier arrêté en Flandre

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/06/2014

Un infirmier de Wevelgem, près de Courtrai, est incarcéré depuis la semaine dernière. D'abord arrêté pour "euthanasies actives illégales", il vient de voir son chef d'inculpation changé en "meurtres".  A ce stade de l'enquête, il est question d'au moins dix cas, mais il est possible qu'il y en ait beaucoup plus. D'après le parquet de Courtrai, les faits auraient eu lieu entre le début des années 1980 et 2011. Durant cette période, l'homme a travaillé comme infirmier à l'hôpital du Sacré-Coeur de Menin.
Averti de l'arrestation de son ancien employé, l'hôpital a annoncé sa pleine coopération avec la justice et décidé d'ouvrir une enquête interne afin de faire la lumière sur cette affaire. Il a également fait part de son intention d'améliorer les procédures de sécurité, même si le cadre légal concernant l'euthanasie est déjà très strict, a déclaré la direction.

 


 


Articles similaires

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une interview donnée à la presse et publiée par RTBF.be et DH.be, le Professeur Wim Distelmans, président de la Commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique donne en avant-première, en son nom propre et sans que le Rapport officiel ne soit encore disponible, quelques éléments sur la situation de l'euthanasie en Belgique pour 2014 et 2015.
On y apprend en particulier que le nombre d'euthanasies déclarées est en constante augmentation et a passé la barre des 2000 cas en 2015 (1924 cas...

Lire la suite

1.	Vingt cinq enfants euthanasiés en Belgique ?

1. Vingt cinq enfants euthanasiés en Belgique ?

- Euthanasie et suicide assisté

Selon une étude de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) récemment publiée dans l' « Américan Journal of Critical care », l'euthanasie des enfants serait une réalité dans les unités de soins intensifs pédiatriques. Sur les 89 infirmières qui ont accepté de participer à l'étude, 76 affirment être intervenues au cours des deux dernières années dans un cas ou il y aurait eu décision d'interrompre la vie d'un petit malade. 89 % de ces soignants estiment que l'euthanasie devrait pouvoir être demandée...

Lire la suite

L'épidémie de grippe a-t-elle fait chuter le nombre d’euthanasies aux Pays-Bas ces 9 derniers mois ?

L'épidémie de grippe a-t-elle fait chuter le nombre d’euthanasies aux Pays-Bas ces 9 derniers mois ?

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que le nombre d'euthanasie aux Pays-Bas a coutume d'augmenter chaque année, la donne est différente depuis janvier 2018 : on constate une baisse de 9% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2017.

Il est difficile de déterminer les causes de cette évolution pour le moment. Selon Jacob Kohnstamm, président de la commission régionale de contrôle de l'euthanasie, cela peut relever d'un simple incident, ou de la vague de grippe qui a entraîné la mort de 3.000 personnes en plus par ra...

Lire la suite