Les 5 détenus belges ont-ils été euthanasiés ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 11/10/2013

Que sont devenus les 5 détenus belges qui avaient demandé à être euthanasiés le 25 janvier 2013 ? Le sénateur Louis Ide (NV-A) s'en était soucié à l'époque. Le Ministre avait affirmé alors que la réponse à la demande des prisonniers passait avant tout par une meilleure prise en charge psychiatrique afin que ceux-ci ne perçoivent plus leur situation comme source de souffrances insupportables et sans espoir d'amélioration. D'autre part, l'actualité récente en Belgique montre que ces souffrances d'ordre psychique, sont aujourd'hui présentées comme motif suffisant pour justifier certaines euthanasies récentes dans notre pays.
Etre enfermé comme criminel entre quatre murs pour une durée indéfinie ou en tout cas perçue comme interminable peut en effet provoquer une souffrance psychique insupportable.
A cet effet, un médecin et bioéthicien anglais vient de publier un plaidoyer à ce sujet, arguant que la peine d'enfermement à vie équivaut pour un prisonnier à un diagnostic de maladie sans issue. Pour lui, mieux vaut alors pratiquer l'euthanasie que de risquer le suicide du prisonnier en question. Etre enfermé comme criminel entre quatre murs, pour une durée indéfinie ou en tout cas perçue comme interminable, peut en effet provoquer une souffrance psychique insupportable.
 L'auteur n'envisage pas une troisième voie, telle que celle d'un meilleur accompagnement social et psychologique de celui-ci. De plus, il souligne l'impact économique pour la société de ces prisonniers à vie. (voir article ci-dessous en anglais)


 


Articles similaires

Peu de Belges organisent leur euthanasie

Peu de Belges organisent leur euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

p { margin-bottom: 0.21cm; }

Fin 2010, le nombre de déclarations anticipées d'euthanasie enregistrées auprès du SPF Santé publique s'élève à 24.046. Un article paru dans Le Soir mentionne que trois quarts de ces déclarations proviendraient de Flandre. D'après le quotidien, cette procédure resterait mal connue et contraignante. Un formulaire type permet aux citoyens d'exprimer leur souhait d'avoir recours à l'euthanasie dans certaines circonstances et lorsqu'ils ne seraient plus aptes à s'expr...

Lire la suite

Des enfants mineurs régulièrement euthanasiés en Belgique ?

Des enfants mineurs régulièrement euthanasiés en Belgique ?

- Euthanasie et suicide assisté

« Il est évident que l'euthanasie est pratiquée chez des mineurs et nous le savons tous », a indiqué mercredi en Commission du Sénat Dominique Biarent, chef de service Soins intensifs et urgences à l'Hôpital universitaire des Enfants Reine Fabiola alors qu'ont débuté les discussions sur l'extension de la loi actuelle.
Oui, « il s'agit d'euthanasie active », a confirmé le docteur Biarent, interrogé par plusieurs sénateurs. Cette information a été confirmée par le docteur Joris Verlooy, spéciali...

Lire la suite

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques. "Les patients maniaco-dépressifs sont, dans leur phase maniaque, capables des choses les plus improbables », a évoqué le professeur Distelmans. « Ils peuvent vider leur compte en banque, partir en week-end dans un hôtel cinq étoiles ou encore acheter plusieurs voitures en une seule journée. A ce moment-là, ils ne sont pas conscients de leurs actes. Lorsqu'arrive la phase dép...

Lire la suite