Le PS demande un élargissement de la loi euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 20/08/2012

"Le PS veut aborder les cas des mineurs d'âge ou des personnes en état d'inconscience progressive et souhaite aussi que  la validité de la déclaration anticipée soit améliorée", ce qui veut dire que cette la validité serait étendue, si pas illimitée dans le temps"
Le PS veut également "soutenir davantage le corps médical" et améliorer les "capacités de réponses médicales" aux situations de fin de vie, tant pour les soins palliatifs que pour l'euthanasie (formation, équipes spécialisées...). C'est réellement la question du filtre palliatif qui est aujourd'hui soulevée.
Source : Belga, 21/06/2012


Articles similaires

Belgique : euthanasie des enfants : nouveau dossier de l'IEB

Belgique : euthanasie des enfants : nouveau dossier de l'IEB

- Euthanasie et suicide assisté

Il y a un an était promulguée la loi du 28 février 2014 « modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, en vue de l'étendre aux mineurs ». La Belgique devenait ainsi le premier et seul pays au monde à autoriser l'euthanasie de mineurs sans qu'aucune condition relative à l'âge de ceux-ci ne doive être rencontrée.
Certains s'en sont félicités, rappelant le rôle « pionnier » joué par la Belgique dans la mise en place d'un cadre légal pour l'euthanasie, présentée comme ultime « acte d'h...

Lire la suite

Pays-Bas : la justice devra se prononcer sur l’euthanasie des personnes démentes

- Euthanasie et suicide assisté

Pour la première fois en 16 ans aux Pays-Bas, un médecin est poursuivi par le Ministère Public pour avoir euthanasié une patiente souffrant de démence profonde.

La déclaration de volonté de la patiente, rédigée un an auparavant, contenait plusieurs contradictions : la patiente disait refuser d'entrer en maison de retraite et vouloir l'euthanasie, mais ce « sur sa demande » et « quand elle estimerait que le moment était venu ».  Le médecin a donc reçu une réprimande du bureau disciplinaire de...

Lire la suite

Pays-Bas : nouvelle euthanasie en duo

Pays-Bas : nouvelle euthanasie en duo

- Euthanasie et suicide assisté

Nic et Trees Eldehorst habitant à Didam, étaient mariés depuis plus de 65 ans et ont demandé via la Levenseindkliniek (Clinique de fin de vie) à ce qu'un médecin provoque leur mort simultanément. Ils avaient 91 ans et leur condition physique se détériorait peu à peu depuis 5 ans, Nic ayant eu un infarctus en 2012 : cela réduisait sa mobilité tandis que sa femme Trees, elle aussi, commençait à ne plus savoir marcher et perdait parfois la mémoire. Craignant que Trees soit seule si son mari moura...

Lire la suite