La question du filtre palliatif pour les demandes d’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 15/03/2012

Une étude, réalisée par Sylvie Tack, du groupe de recherche Zorg rond het Levenseide (Soins en fin de vie) de la VUB et de l'université de Gand, analyse  la légitimité juridique de la mise en place d'un filtre palliatif préalable à une demande d'euthanasie. L'auteur part du constat qu'outre les conditions légales prévues par la loi dépénalisant l'euthanasie, un grand nombre d'établissements de soins, principalement catholiques, exigent des conditions supplémentaires avant d'accéder à une demande d'euthanasie, et notamment celle de recevoir l'avis préalable de médecins spécialistes à propos de soins palliatifs de remplacement. L'auteur reconnaît que ce filtre palliatif peut être instauré au nom de la liberté des institutions de soins et du droit des patients aux soins palliatifs et à un consentement éclairé, mais souhaite également que le patient soit informé de l'existence de ce filtre, marque son accord et soit en mesure de recourir à des experts soignants indépendants pour recevoir un avis en matière de soins palliatifs.

The palliative filter procedure for euthanasia requests : legal basis and due care criteria”, Congress Proceedings of the Third European Conference on Health Law, 2011.


Articles similaires

La souffrance psychique d’un homme « mal-transgenré » comme justification légale à son euthanasie

La souffrance psychique d’un homme « mal-transgenré » comme justification légale à son euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Nathan Verhelst, 44 ans, ne souffrait ni d'une maladie incurable, ni d'une maladie en phase terminale. Il vient d'être euthanasié. Nathan était né avec un sexe de femme et avait subi plusieurs opérations visant à le transformer en homme. Nathan se sentait toujours emprisonné dans un corps dont il ne voulait pas. L'euthanasie a été pratiquée sous la supervision du médecin Wim Distlemans de la VUB. Selon ce dernier, toutes les conditions étaient réunies pour y procéder. «On pouvait clairement pa...

Lire la suite

Tom  Mortier porte  plainte contre un médecin suite à l’euthanasie qui a tué sa maman.

Tom Mortier porte plainte contre un médecin suite à l’euthanasie qui a tué sa maman.

- Euthanasie et suicide assisté

Le fils d'une femme souffrant d'une dépression chronique a porté plainte mardi au parquet de Bruxelles contre le praticien Wim Distelmans, qui a procédé à l'euthanasie de sa mère. Tom Mortier avait déjà amené l'affaire devant l'Ordre des Médecins en février dernier. "De sérieux indices prouvent que la loi n'a pas été correctement appliquée dans le traitement de la demande d'euthanasie de la patiente", déclare mercredi l'avocat du plaignant. Une démarche qui permettra de lever le doute qui plan...

Lire la suite

Les « raccourcis » de l’euthanasie aux Pays-Bas

Les « raccourcis » de l’euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Le Président de l'association des médecins aux Pays-Bas (KNMG), René Héman s'adresse au Ministre Hugo de Jonge à propos d'un projet de note éthique relative à la fin de vie.
Tout d'abord, lorsqu'on parle du phénomène de « vie accomplie » tel que l'expriment les personnes âgées, il convient de ne pas se limiter à la seule question de la légalité de l'euthanasie dans ce cadre-là, estime René Héman. Il est plus important d'entendre l'appel à l'aide et au bien-être de ce groupe de personnes. Que v...

Lire la suite