L’euthanasie rejetée en Australie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 12/09/2018

Malgré un lobbying intense et le témoignage très médiatisé de cet Australien de 104 ans se rendant en Suisse pour qu'un médecin provoque sa mort, la proposition de loi qui devait permettre aux territoires de légiférer de façon autonome sur l'euthanasie a été rejetée au niveau fédéral par le Sénat australien grâce à 2 voix : 36 voix contre 34.

La sénatrice Libérale Anne Ruston et le sénateur Nationals Steve Martin se sont finalement et après réflexion, décidés à voter contre le projet de loi, après s'être d'abord prononcés en sa faveur. « Je ne peux pas, en conscience, appuyer ce projet de loi qui permettra aux territoires de légiférer dans le domaine de l'euthanasie volontaire, sans s'assurer que des garanties appropriées seraient en place », a déclaré la sénatrice au Sénat.

Ce projet de loi proposait d'annuler une loi fédérale qui interdit actuellement aux entités territoriales du pays de légiférer sur des questions telles que l'euthanasie et le suicide assisté, sans l'approbation du gouvernement fédéral.

Le Territoire du Nord australien avait légalisé l'euthanasie en 1995, mais la loi avait  été annulée par le parlement fédéral australien en 1997.

Voir Why I object to Victoria Australia's assisted dying law, Adrian Dabscheck, Palliative Care Consultant, Victoria.


Articles similaires

Pays-Bas : les médecins plus réticents à euthanasier

Pays-Bas : les médecins plus réticents à euthanasier

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, le climat politique actuel et les enquêtes pénales en cours rendent les médecins plus prudents face à une demande d'euthanasie, confie la directrice de la NVVE (Nederlandse Vereniging voor een Vrijwillig Levenseinde), Agnes Wolbert, au magazine Trouw.

L'interprétation libérale de la loi offre pourtant des possibilités d'euthanasie à un nombre de personnes toujours plus important. Les personnes âgées souffrant de « polypathologie », de problèmes psychiatriques ou de démence, cert...

Lire la suite

Omnipotence de la Commission Fédérale d’évaluation de la loi sur l’euthanasie ?

Omnipotence de la Commission Fédérale d’évaluation de la loi sur l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Catherine Fonck (cdH) a interpellé la ministre Laurette Onkelinx (PS) sur le fait que la Commission d'évaluation et de contrôle de la loi euthanasie a librement interprété la loi en affirmant qu'une évolution dramatique prévisible, même à long terme, peut être qualifiée de souffrance psychique insupportable dans le cas douloureux exposé par les médias récemment. Ces deux jumeaux euthanasiés, âgés de 45 ans, sourds de naissance, ont obtenu l'euthanasie car ils étaient atteints d'une maladie dég...

Lire la suite

Belgique : 2024 euthanasies déclarées en 2016

Belgique : 2024 euthanasies déclarées en 2016

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que le la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie a publié son rapport couvrant les années 2014-2015  le 19 octobre 2016, le total des euthanasies déclarées officiellement pour 2016 vient d'être communiqué par Gilles Génicot, avocat et membre de ladite Commission.

Un nombre stable par rapport à 2015. « Ce n'est pas étonnant » déclare Gille Génicot. « Il n'y a plus d'objection à cet acte. La loi a rendu les choses possibles et transparentes. »

 Comme la Commissio...

Lire la suite