L’Association Médicale Américaine réaffirme son opposition à l’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Etats-Unis

Publié le : 12/06/2019

C'est la fin d'un long débat : ce mardi 11 juin, les délégués de la prestigieuse Association Médicale Américaine (AMA) ont voté pour réaffirmer la position de l'organisation sur l'euthanasie et le suicide assistée, selon laquelle « l'euthanasie est fondamentalement incompatible avec le rôle du médecin en tant que soignant, serait difficile, voire impossible à contrôler, et poserait de sérieux risques sociétaux ». Cette position a été maintenue à une majorité écrasante, de 392 voix contre 162 (soit un rapport de 65%-35% du total), plus du double.

Le vote faisait suite à un rapport du Conseil des affaires éthiques et juridiques (CETA) de l'association, qui avait été saisi de la question à trois reprises depuis 2016, dans le but de faire évoluer la position de l'AMA sur l'euthanasie et le suicide-assisté, ainsi que sa terminologie. Toutefois, le Conseil avait recommandé à chaque fois le maintien de la position et de la terminologie actuelle, précisant que « malgré ses connotations négatives, le terme « suicide médicalement assisté » décrit la pratique avec la plus grande précision », d'après le site spécialisé Medpage Today.

Le choix de rester fermement opposé au suicide assisté est marquant, de la part d'une association aussi importante dans le milieu médical américain.  En effet, si cette pratique reste illégale dans la majorité des Etats, neuf d'entre eux, comme la Californie ou l'Oregon, l'ont légalisée. Le suicide assisté y est par conséquent autorisé, mais reste considéré comme non-éthique par l'AMA, dont la position reste une digue éthique à cette pratique. De plus, l'Association vient s'ajouter à un front d'autres organisations de médecins, comme notamment la World Medical Association (WMA), ou l'American College of Physicans (ACP), opposées aux pratiques d'euthanasie et de suicide assisté.

Sources : American Medical Association , Medpage Today , LifeSite , ProCon , World Medical Association , American College of Physicians


Articles similaires

« Pacte de mort » et euthanasie de deux jumeaux de 45 ans

« Pacte de mort » et euthanasie de deux jumeaux de 45 ans

- Euthanasie et suicide assisté

Eddy et Marc Verbessem, de vrais jumeaux (monozygotes), étaient nés sourds. Inséparables et restés célibataires, ils ont toujours vécu sous le même toit. Ils ont été euthanasiés ensemble, à leur demande, le 14 décembre dernier à l'UZ Brussel (Clinique universitaire) de Jette. Ils avaient 45 ans.

Leur demande d'euthanasie trouve son origine dans le diagnostic d'un glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique qui peut conduire à la cécité. D'après nos informations (difficiles à vérifier),...

Lire la suite

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

L’Espagne se prépare à l’euthanasie par omission

- Euthanasie et suicide assisté

« Tous les professionnels de la santé impliqués dans le soin des patients ont l'obligation de respecter la volonté, les valeurs, croyances et préférences de ceux-ci dans la prise de décisions médicales.(...) Ils doivent s'abstenir d'imposer des critères d'action basés sur leurs propres croyances ou convictions personnelles », stipule la proposition de loi sur la « mort digne » (muerte digna), adoptée le 21 décembre 2018 par le Congrès des députés en Espagne.

Pour garantir une fin de vie « dig...

Lire la suite

Encore une démission par protestation contre l’euthanasie de personnes démentes

Encore une démission par protestation contre l’euthanasie de personnes démentes

- Euthanasie et suicide assisté

Rappelant l'épisode de la démission d'un membre de la Commission Fédérale de Contrôle et d' Evaluationde l'euthanasie en Belgique, c'est maintenant aux Pays-Bas qu'un expert démissionne.

L'éthicienne Berna van Baarsen a remis sa démission en guise de protestation à la Commission de contrôle de l'euthanasie (RTE) « Noord-Holland ».

Elle estime ne plus pouvoir accepter sans objecter le fait que les RTE approuvent des euthanasies de personnes démentes.

Les RTE néerlandaises ont eu à juger de 1...

Lire la suite