Explosion du nombre d’euthanasies au Québec

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 09/05/2019

« La Commission [sur les soins de fin de vie] a dû analyser 10 fois plus « d'aides médicales à mourir » (AMM) (Euthanasies) que ce qui était prévu au départ » a fait savoir la Ministre de la Santé et des Services sociaux québécoise le 3 avril dernier.

Ce premier Rapport sur la situation sur les soins de fin de vie au Québec couvre la période du 10 décembre 2015 (date d'entrée en vigueur de la loi) au 31 mars 2018.

Plusieurs points sont à relever.

Le rapport fait état de 1.632 euthanasies pratiquées, avec des chiffres allant croissant : « en 2017, le nombre d'AMM administrées a augmenté de 73% par rapport à 2016 ». La majorité des personnes euthanasiées étaient âgées d'au moins 60 ans et atteintes d'un cancer. Certaines ont été euthanasiées pour cause de souffrance psychique seulement.

4% des euthanasies analysées ne répondaient pas aux exigences de la loi. Par ailleurs, « la Commission a constaté qu'elle n'avait pas reçu tous les formulaires de déclaration pour les AMM administrées ».

S'ajoutent à cela « des difficultés importantes […] relatives à l'accès aux soins palliatifs en fin de vie (SPFV) » dues à des « ressources limitées » qui « rendent souvent difficile l'accès à des SPFV de qualité ».

En mars 2017, l'ancien ministre avait annoncé « l'amorce d'une réflexion sur un élargissement possible de la loi. » D'ailleurs, le rapport d'un Groupe d'experts sur la question de « l'inaptitude et de l'AMM » est attendu pour ce printemps 2019.

Lire ici le rapport complet

Sources : www.msss.gouv.qc.ca  - coalitionavenirquebec.org

Voir aussi "L'aide médicale à mourir (AMM) au Québec : points saillants de la loi au Québec et comparaison avec le droit belge"


Articles similaires

Pays-Bas : 4 nouvelles euthanasies sous enquête pénale

Pays-Bas : 4 nouvelles euthanasies sous enquête pénale

- Euthanasie et suicide assisté

En 2017, les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie néerlandaises (RTE) ont jugé 12 cas (sur les 6.585 déclarés) non-conformes aux exigences de la loi de 2002. 10 dossiers ont déjà été examinés par le Ministère Public, et sur ceux-ci, 4 font désormais l'objet d'une enquête pénale.

Deux des 4 euthanasies sous enquête ont été pratiquées par un même médecin gériatre, de la « Levenseindekliniek ». Il a euthanasié une personne atteinte d'Alzheimer sur base de sa déclaration anticipée, ...

Lire la suite

Accroissement de 8% des euthanasies officielles aux Pays-Bas

Accroissement de 8% des euthanasies officielles aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Avec 6.585 déclarations reçues, les RTE (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie) (commission régionales d'évaluation de l'euthanasie et du suicide assisté) enregistrent une augmentation des euthanasies ou de suicides assistés de 8 % par rapport à 2016. C'est ce qui ressort du rapport 2017 qui vient d'être rendu public. (Jaarverslag 2017 van de Regionale Toetsingscommissies Euthanasie )

 

La « Levenseindekliniek » (LSK), clinique « de fin de vie » dédiée à la pratique d'euthanasie, a connu ...

Lire la suite

Euthanasies aux Pays-Bas

Euthanasies aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Au début de la dépénalisation de l'euthanasie (2001), le nombre annuel moyen d'actes d'euthanasie tournait autour des 2.000 cas. Resté à peu près stable jusqu'en 2007, ce nombre a ensuite progressé d'environ 10 % par an. Nouveau bond en 2010 : avec 19 % d'euthanasies de plus que l'année précédente, on en comptait 3.136 au total, et la tendance s'est confirmée en 2011, ainsi que sur les premiers mois de 2012.
Ces chiffres sont contestés par l'un des membres siégeant dans l'une des 5 commissions...

Lire la suite