Euthanasie voor een bejaard koppel uit Meerbeek.

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 07/04/2011

Een bejaard koppel uit Vlaams-Brabant is samen uit het leven gestapt via euthanasie, zo schrijft Het Laatste Nieuws. De vrouw (78) kon zich geen leven voorstellen zonder haar man (83), die aan kanker leed en ten dode opgeschreven was.

Het echtpaar, altijd kinderloos gebleven, was al een heel leven lang gelukkig getrouwd. Toen de man getroffen werd door kanker en helse pijnen leed, namen de twee de beslissing om samen afscheid te nemen van elkaar en van het leven. De vrouw – die niet terminaal ziek was maar erg sukkelde door pijnlijke en ongeneeslijke ouderdomskwalen – wilde niet alleen achterblijven.  
De Gentse dokter en stervensbegeleidingsexpert Marc Cosyns spreekt van een belangrijk taboe-doorbrekend signaal. "Alleen al uit de zelfmoordstatistieken blijkt hoezeer het thema van het samen willen sterven van twee bejaarden van wie de ene terminaal is, leeft onder de bevolking", zegt hij. "De groep 85-plussers in die statistieken neemt niet alleen toe, maar is ook vrij sterk vertegenwoordigd." De dokter pleit ervoor dat huisartsen méér en beter zouden luisteren naar ouderen die aangeven dat ze zonder hun partner niet meer willen verder leven. "Want dan zou het aantal zelfdodingen onder bejaarden gevoelig dalen", aldus nog Cosyns.

Bron: hln/kve                                 Wet betreffende de euthanasie 28mei 2002


Articles similaires

Sédation ou euthanasie à l'AZ Sint Jan Brugge ?

Sédation ou euthanasie à l'AZ Sint Jan Brugge ?

- Euthanasie et suicide assisté

Un médecin, le Dr Lieve Vande Putte,  s'indigne de la façon dont son père a été mis sous sédation alors qu'elle-même s'absentait à l'étranger. Elle estime que ce geste a conduit son père à la mort. Voilà ce que révèle l'article paru dans le magazine Humo qui reprend l'information et le témoignage du Dr Vande Putte. Aucune condamnation n'est toutefois évoquée.
Commentant cette information, le Dr Wim Distelmans, professeur en médecine palliative à la Vrije Universiteit Brussel, et d'autre part d...

Lire la suite

L’Association Médicale Mondiale réaffirme son opposition à l’euthanasie

L’Association Médicale Mondiale réaffirme son opposition à l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

L'Association Médicale Mondiale (AMM) a encore une fois réaffirmé son opposition au suicide assisté et à l'euthanasie dans une déclaration du 31 octobre 2019, considérant que ces pratiques sont « contraires à l'éthique médicale ». (voir Bulletin de l'IEB sur la déclaration de l'AMM du 4 octobre 2018)

L'AMM a aussi pris soin de rappeler que contrairement à la mort provoquée par ou avec l'aide du médecin, l'arrêt de « traitements médicaux » à la demande du patient ne constitue pas un acte contr...

Lire la suite

La médiatisation excessive de l'euthanasie camoufle les véritables enjeux de la fin de vie

La médiatisation excessive de l'euthanasie camoufle les véritables enjeux de la fin de vie

- Euthanasie et suicide assisté

Dans un article paru le 25 avril 2017 dans le Medical Journal of Australia, le bioéthicien américain Ezekiel Emanuel exhorte à se concentrer sur l'amélioration de la prise en charge de la douleur des patients plutôt que de voiler la réalité de la fin de vie avec des idées erronées sur l'euthanasie et le suicide assisté.

Selon lui, l'euthanasie et le suicide assisté sont des pratiques marginales. L'euthanasie ne résout pas le problème auquel une majorité des patients en fin de vie sont confron...

Lire la suite