Euthanasie voor een bejaard koppel uit Meerbeek.

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 07/04/2011

Een bejaard koppel uit Vlaams-Brabant is samen uit het leven gestapt via euthanasie, zo schrijft Het Laatste Nieuws. De vrouw (78) kon zich geen leven voorstellen zonder haar man (83), die aan kanker leed en ten dode opgeschreven was.

Het echtpaar, altijd kinderloos gebleven, was al een heel leven lang gelukkig getrouwd. Toen de man getroffen werd door kanker en helse pijnen leed, namen de twee de beslissing om samen afscheid te nemen van elkaar en van het leven. De vrouw – die niet terminaal ziek was maar erg sukkelde door pijnlijke en ongeneeslijke ouderdomskwalen – wilde niet alleen achterblijven.  
De Gentse dokter en stervensbegeleidingsexpert Marc Cosyns spreekt van een belangrijk taboe-doorbrekend signaal. "Alleen al uit de zelfmoordstatistieken blijkt hoezeer het thema van het samen willen sterven van twee bejaarden van wie de ene terminaal is, leeft onder de bevolking", zegt hij. "De groep 85-plussers in die statistieken neemt niet alleen toe, maar is ook vrij sterk vertegenwoordigd." De dokter pleit ervoor dat huisartsen méér en beter zouden luisteren naar ouderen die aangeven dat ze zonder hun partner niet meer willen verder leven. "Want dan zou het aantal zelfdodingen onder bejaarden gevoelig dalen", aldus nog Cosyns.

Bron: hln/kve                                 Wet betreffende de euthanasie 28mei 2002


Articles similaires

Pays-Bas : le contrôle de l’euthanasie remis en cause par des chercheurs américains

Pays-Bas : le contrôle de l’euthanasie remis en cause par des chercheurs américains

- Euthanasie et suicide assisté

La loi dépénalisant l'euthanasie et le suicide assisté aux Pays-Bas se décrit comme stricte et rigoureuse, et pourtant, une étude menée par David Miller and Dr Scott Kim du département de bioéthique au National Institutes of Health (NIH) (USA) suggère le contraire.

Le but de leur étude est de comprendre comment les organes qui contrôlent et avalisent a posteriori les euthanasies, les Commissions RTE (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie), définissent et évaluent les critères d'euthanasie ...

Lire la suite

Afrique du Sud : l’euthanasie reste interdite

Afrique du Sud : l’euthanasie reste interdite

- Euthanasie et suicide assisté

Le mardi 6 décembre, la justice sud-africaine a cassé un jugement rendu en 2015, qui accordait à Robin Stransham-Ford, un avocat à la retraite atteint d'un cancer de la prostate en phase terminale, le droit à l'euthanasie. La Haute Cour de Pretoria avait alors reconnu au malade le droit d'accéder à un programme de suicide assisté. Le patient était néanmoins décédé avant le rendu du verdict. 

 

Le gouvernement sud-africain avait aussitôt fait appel et vient donc d'obtenir gain de cause auprè...

Lire la suite

Une faille dans la loi euthanasie : l’aide au suicide comme échappatoire au contrôle de l'euthanasie

Une faille dans la loi euthanasie : l’aide au suicide comme échappatoire au contrôle de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La Chambre du conseil de Malines a décidé de ne pas renvoyer le Dr Marc Van Hoey devant le juge, après que celui-ci ait prodigué un breuvage mortel à une dame de 85 ans qui ne voulait plus vivre. En suivant l'avis du Ministère public et la défense du médecin, elle semble avoir considéré que le cas ne rentrait pas dans le champ d'application de la loi sur l'euthanasie.

Simona De Moor ne souffrait pas de maladie physique ou psychique particulière (condition essentielle pour une euthanasie), mai...

Lire la suite