Euthanasie : une étude donnerait-elle des statistiques de transgressions de la loi ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 20/08/2012

Des chercheurs de la Vrije Universiteit Brussel et de l'Université de Gand ont réalisé une enquête sur les attitudes et la pratique concernant l'euthanasie auprès d'un échantillon de 480 médecins de Flandre et 305 médecins de Wallonie.

Cette étude vient de confirmer que le corps médical en Flandre est plus ouvert à l'euthanasie que son alter ego en Wallonie. En effet, les médecins flamands sont plus souvent confrontés à des demandes d'euthanasie que leurs collègues wallons et accèdent aussi plus souvent à une telle demande. Par ailleurs, lorsqu'il y a une demande d'euthanasie, ils consultent plus souvent un second médecin indépendant (comme l'impose la loi). Ils déclarent également plus fréquemment les cas effectivement pratiqués suivant la procédure légale.

Dans 73 % des demandes d'euthanasie à des médecins flamands, un second médecin a été consulté (comme l'imose la loi) mais chez les médecins wallons, cette consultation n'a eu lieu que dans 50 % des cas.

Et respectivement 73% et 58 % des euthanasies pratiquées ont été déclarées à la Commission de contrôle.

Etude des Professeurs Joachim Cohen et Luc Deliens du groupe de recherche "Zorg rond het Levenseinde" (Soins en fin de vie) de la VUB et de l'UGent qui vient de paraître dans "Social Science & Medicine".

Source: LaLibre.be

P.S. Comment interpréter les chiffres et les déclarations d'euthanasie ? Peut-on chiffrer les cas clandestins ? Voir aussi le Dossier de l'IEB : "Euthanasie : 10 ans après la dépénalisation"  et spécialement le rôle de la Commission d'évaluation.


Articles similaires

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

- Euthanasie et suicide assisté

Leopold Paul Dauwe, oud gemeenteraadslid van Wetteren, en zijn vrouw Paula  Raman hebben maandag samen euthanasie gepleegd. Beiden waren  ziek. (...) Het koppel liet hun huisarts maandagochtend naar hun kinderen bellen met de  mededeling dat ze hadden beslist om diezelfde dag, in de vooravond, samen euthanasie te krijgen, in het rusthuis in Wetteren waar ze verbleven. "Hoewel we niets wisten van de eigenlijke beslissing, kwam ze ook niet onverwacht", zegt schoonzoon Dirk Uyttendaele (65), or...

Lire la suite

Belgique : euthanasie : plus de moyens pour le deuxième avis médical ?

Belgique : euthanasie : plus de moyens pour le deuxième avis médical ?

- Euthanasie et suicide assisté

Lorsqu'un médecin accède à une demande d'euthanasie en Belgique, la loi prévoit qu'un second médecin doit juger du caractère inapaisable et insupportable de la souffrance de la personne en fin de vie. Cet acte requiert un certain investissement en temps de la part du praticien. Mais aucun acte médical ne sera véritablement posé. Comment dès lors rétribuer cet avis pré-euthanasie ? De plus, comment trouver rapidement des médecins « indépendants » à même de remettre un avis sur la demande d'euth...

Lire la suite

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une carte blanche publiée dans le quotidien Le Soir du 10 décembre, le sénateur Philippe Mahoux, « père » de la loi relative à l'euthanasie en Belgique, appelle à « poursuivre le débat ». Partant du constat que la loi est d'application inégale sur le territoire (selon les données fournies par les différents rapports de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, une écrasante majorité des euthanasies rapportées sont pratiquées en Flandre), le sénateur Mahoux appelle les pou...

Lire la suite