Euthanasie STOP : de burger wil een stem in het debat

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 18/04/2013

Laat van u horen in het debat rond euthanasie !

Dat is de oproep van de nieuwe website Euthanasie STOP, een initiatief van universiteitsprofessoren, artsen, verpleegkundigen en juristen uit het hele land en met uiteenlopende levensbeschouwingen.

Euthanasie is in België legaal sinds mei 2002. De euthanasiewet geeft meerderjarige of geëmancipeerd minderjarige patiënten het recht om een verzoek om euthanasie te formuleren, terwijl artsen toelating krijgen om dat verzoek onder bepaalde voorwaarden in te willigen. Is het nodig om de wet tien jaar later uit te breiden tot minderjarigen en demente personen? Het parlement buigt zich momenteel over meerdere wetsvoorstellen die precies dat beogen, en die de onverholen steun genieten van bepaalde politici. Heel wat burgers zijn het echter niet eens met deze wetsvoorstellen. Dit debat, dat van cruciaal belang is voor de toekomst van de geneeskunde en van de maatschappij, kan dus niet beperkt blijven tot de zaal waarin de bevoegde parlementaire commissie vergadert.

De website is dan ook bedoeld voor elke burger die wil deelnemen aan het maatschappelijk debat en een andere mening wil laten horen.

Vindt u het verkeerd om de euthanasiewet uit te breiden tot minderjarigen en demente personen? Laat van u horen! Formuleer uw kritiek en deel uw standpunt met anderen op de website Euthanasie STOP.”

 


Articles similaires

ALERTE INFO - Nombre record d'euthanasies déclarées en Belgique en 2021

ALERTE INFO - Nombre record d'euthanasies déclarées en Belgique en 2021

- Euthanasie et suicide assisté

Ce jeudi 31 mars, la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie en Belgique a communiqué les chiffres relatifs aux euthanasies déclarées durant l'année 2021.

 

Le nombre d'euthanasies officiellement pratiquées l'année dernière a ainsi atteint un nouveau record : 2699 euthanasies ont été déclarées à la commission en 2021, chiffre jamais atteint jusqu'alors.

Alors que l'année 2020 avait été marquée par une baisse inédite des cas (en raison du contexte sanitaire, voy. news...

Lire la suite

La souffrance psychique d’un homme « mal-transgenré » comme justification légale à son euthanasie

La souffrance psychique d’un homme « mal-transgenré » comme justification légale à son euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Nathan Verhelst, 44 ans, ne souffrait ni d'une maladie incurable, ni d'une maladie en phase terminale. Il vient d'être euthanasié. Nathan était né avec un sexe de femme et avait subi plusieurs opérations visant à le transformer en homme. Nathan se sentait toujours emprisonné dans un corps dont il ne voulait pas. L'euthanasie a été pratiquée sous la supervision du médecin Wim Distlemans de la VUB. Selon ce dernier, toutes les conditions étaient réunies pour y procéder. «On pouvait clairement pa...

Lire la suite

Pays-Bas : euthanasie des enfants : élargir le cadre

Pays-Bas : euthanasie des enfants : élargir le cadre

- Euthanasie et suicide assisté

En 2015, la NVK (Nederlandse Vereniging voor Kindergeneeskunde - Association néerlandaise de Pédiatrie) s'est penchée sur la prise en charge des enfants malades et en fin de vie et a publié sa  position  par rapport à l'euthanasie des enfants entre 1 et 12 ans. Elle y propose de faire une étude sur les soins à prodiguer aux enfants gravement malades et en fin de vie, en y incluant la possibilité de l'euthanasie, indépendamment de l'âge des jeunes patients, préférant se fonder sur la capacité d...

Lire la suite