Euthanasie: propositions déposées au Sénat

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 22/05/2012

Le 9 mai, deux propositions de loi modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie ont été déposées notamment par Marleen Temmermans.
Ces propositions de loi n°5-1610/1 et n°5-1611/1 reprennent des propositions de loi précédemment déposées par Myriam Vanlerberghe en 2007 et 2008. Les auteurs souhaitent par la première étendre l'euthanasie aux mineurs sans distinction d'âge. L'euthanasie pourrait être demandée par le mineur lui-même s'il dispose de la faculté de discernement. S'il ne dispose pas de la faculté de discernement, l'euthanasie pourrait être demandée par ses parents. La décision est prise en concertation avec l'équipe médicale et en accord avec les parents et l'enfant s'il a la faculté de discernement. Ce texte prévoit également d'ouvrir l'euthanasie aux prématurés et aux nouveaux nés qui présenteraient des complications, à la demande des parents.

La seconde proposition déposée ce 9 mai par les mêmes auteurs vise à ouvrir la possibilité de l'euthanasie aux personnes atteintes de démence. Chacun aurait la possibilité, à tout âge, de rédiger une déclaration anticipée qui ne serait plus limitée dans le temps, pour manifester sa volonté d'être euthanasié à certaines conditions. Par cette proposition de loi, les auteurs souhaiteraient également réduire l'objection de conscience des médecins en imposant au médecin qui ne souhaite pas pratiquer l'euthanasie de communiquer le dossier médical à un médecin favorable à l'euthanasie en vue d'assurer la « continuité des soins ».

Dossier "10 ans de dépénalisation en Belgique"

Vous pouvez aussi recevoir par la poste la Brochure "Clause de conscience pour les professionnels de la santé".
Formulaire de demande


Articles similaires

Une femme de 44 ans souffrant d’anorexie a été euthanasiée.

Une femme de 44 ans souffrant d’anorexie a été euthanasiée.

- Euthanasie et suicide assisté

C'est fin 2012, qu'Ann G. a été euthanasiée comme elle le demandait. Les médecins ayant administré le produit létal ont estimé que sa demande entrait dans le cadre de la loi belge, dans la mesure où Ann G. souffrait d'une affection psychiatrique qui lui causait une souffrance insupportable.
Quelques mois auparavant, Ann témoignait encore lors d'émissions télévisées contre son psychiatre, Walter Vanderryken, qu'elle accusait d'avoir eu des rapports non désirés avec elle. En 2007, souffrant déj...

Lire la suite

EUTHANASIE Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

o    Belgique : l'euthanasie bientôt considérée comme un « soin de santé » ?

o    Belgique : des experts inquiets quant aux dérives et contrôle de l'euthanasie

o    Euthanasie : la liberté des institutions de soins par rapport à sa pratique en Belgique

o    Belgique : publication du 7ème Rapport de la Commission de contrôle de l'euthanasie

o    Belgique : euthanasié à 17 ans

o    L'euthanasie des mineurs en Belgique : dossier de l'IEB

o    Belgique : une maison de repos condamnée pour av...

Lire la suite

Belgique : 24.360 nouvelles déclarations d'euthanasie enregistrées en 2014

Belgique : 24.360 nouvelles déclarations d'euthanasie enregistrées en 2014

- Euthanasie et suicide assisté

Selon les chiffres du SPF Santé publique, le nombre de déclarations anticipées d'euthanasie enregistrées dans les administrations communales sur l'ensemble du territoire en 2014 s'élève à 24.360. C'est 3.946 de plus qu'un an auparavant, où 20.414 déclarations de ce genre avaient été déposées.
A noter que le taux de révision de ces déclarations est en progression (pour modifier par exemple la personne de confiance à laquelle le corps médical peut s'adresser le moment venu). 2.872 personnes ont ...

Lire la suite