Euthanasie: propositions déposées au Sénat

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 22/05/2012

Le 9 mai, deux propositions de loi modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie ont été déposées notamment par Marleen Temmermans.
Ces propositions de loi n°5-1610/1 et n°5-1611/1 reprennent des propositions de loi précédemment déposées par Myriam Vanlerberghe en 2007 et 2008. Les auteurs souhaitent par la première étendre l'euthanasie aux mineurs sans distinction d'âge. L'euthanasie pourrait être demandée par le mineur lui-même s'il dispose de la faculté de discernement. S'il ne dispose pas de la faculté de discernement, l'euthanasie pourrait être demandée par ses parents. La décision est prise en concertation avec l'équipe médicale et en accord avec les parents et l'enfant s'il a la faculté de discernement. Ce texte prévoit également d'ouvrir l'euthanasie aux prématurés et aux nouveaux nés qui présenteraient des complications, à la demande des parents.

La seconde proposition déposée ce 9 mai par les mêmes auteurs vise à ouvrir la possibilité de l'euthanasie aux personnes atteintes de démence. Chacun aurait la possibilité, à tout âge, de rédiger une déclaration anticipée qui ne serait plus limitée dans le temps, pour manifester sa volonté d'être euthanasié à certaines conditions. Par cette proposition de loi, les auteurs souhaiteraient également réduire l'objection de conscience des médecins en imposant au médecin qui ne souhaite pas pratiquer l'euthanasie de communiquer le dossier médical à un médecin favorable à l'euthanasie en vue d'assurer la « continuité des soins ».

Dossier "10 ans de dépénalisation en Belgique"

Vous pouvez aussi recevoir par la poste la Brochure "Clause de conscience pour les professionnels de la santé".
Formulaire de demande


Articles similaires

EUTHANASIE

- Euthanasie et suicide assisté

Rétrospective EUTHANASIE 2013

voir  BULLETIN  suivant

RETROSPECTIVE (2ème partie)

Lire la suite

De plus en plus d'euthanasies en Belgique

De plus en plus d'euthanasies en Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

Une étude montre que le nombre d'euthanasies pratiquées en Belgique augmente et que la majorité des cas est due à des douleurs physiques insupportables. Pour le spécialiste français des soins palliatifs, le Dr Bernard Devalois, une meilleure prise en charge de la douleur pourrait certainement les éviter.  

Selon une récente enquête menée par la VUB (Vrij Universiteit Brussel), le nombre des euthanasies progresse régulièrement chaque année en Belgique depuis la loi votée en septembre 2002 auto...

Lire la suite

Doublement du nombre d’euthanasies déclarées en 4 ans en Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

Le Rapport de la Commission d'évaluation de la loi dépénalisant l'euthanasie fait état de 822 déclarations pour 2009 et de 704 en 2008. La Flandre prend à son compte les quatre-cinquièmes de ces déclarations d'euthanasies, soit 656 cas. Un quart des personnes euthanasiées ont plus de 80 ans, 52% entre 60 et 79 ans. Un seul cas d'euthanasie d'un mineur est mentionné. Rappelons toutefois, que l'euthanasie des mineurs reste pénalement punissable en Belgique. Source : Journal du Médecin 9/05/2010

Lire la suite