Euthanasie: des propositions de loi qui ne sont pas nouvelles...

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 10/05/2012

A l'occasion d'un symposium organisé dernièrement à Bruxelles pour marquer le dixième anniversaire de l'euthanasie en Belgique, deux sénatrices socialistes flamandes, Myriam Vanlerberghe et Marleen Temmerman ont annoncé qu'elles déposeraient dans le courant du mois de mai des propositions de loi visant à étendre la possibilité de l'euthanasie aux mineurs et aux déments.
Cette nouvelle, reprise par les principaux médias belges n'en est pourtant pas une.
Rappelons ici que Myriam Vanlerberghe avait déjà déposé la même proposition dès le 28 octobre 2007 (proposition 0498/001) ainsi que le 28 octobre 2010 (0496/001), en vue d'étendre l'euthanasie aux mineurs, sans conditions d'âge, s'ils ont la faculté de discernement.
Quant à l'euthanasie des personnes atteintes de démence, cette proposition visant à permettre la rédaction d'une déclaration anticipée dont la durée de validité ne serait plus limitée à 5 ans, date déjà du 8 avril 2008 (proposition 4-676/1), et a été déposée à nouveau par les mêmes auteurs le 28 octobre 2010 (proposition 0498/001).
L'on ne peut que constater que cette « annonce » arrive à quelques jours des 10 ans de l'euthanasie en Belgique, les auteurs souhaitant sans doute profiter de la publicité qui en est faite pour présenter d'anciennes revendications.
Notons que les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment celle de Wouter Beke (CD&V), « ceux qui veulent rouvrir le débat sur l'euthanasie pour l'étendre doivent aussi être prêts à reparler de l'ensemble des conditions qui sont actuellement d'application ».

Voir aussi Dossier de l'IEB : " Questions d'infanticide: euthanasie d'enfants handicapés" et

"La question de l'euthanasie face aux soins aux personnes atteintes de démence"


 


Articles similaires

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques. "Les patients maniaco-dépressifs sont, dans leur phase maniaque, capables des choses les plus improbables », a évoqué le professeur Distelmans. « Ils peuvent vider leur compte en banque, partir en week-end dans un hôtel cinq étoiles ou encore acheter plusieurs voitures en une seule journée. A ce moment-là, ils ne sont pas conscients de leurs actes. Lorsqu'arrive la phase dép...

Lire la suite

EUTHANASIE : autres pays

- Euthanasie et suicide assisté

Québec : premier Rapport de la Commission sur les soins de fin de vie (euthanasie)

Canada : l'impact de l'euthanasie sur le budget des soins de santé

La médiatisation excessive de l'euthanasie camoufle les véritables enjeux de la fin de vie

Luxembourg : 18 euthanasies et suicides assistés sur 2015-2016

CEDH : le petit Charlie Gard doit-il être débranché contre la volonté de ses parents ?

Oregon : Alzheimer et les directives anticipées

Royaume-Uni : la vie du petit Charlie Gard en questio...

Lire la suite

Euthanasie des enfants : accélération pour un passage en force

Euthanasie des enfants : accélération pour un passage en force

- Euthanasie et suicide assisté

La Commission de la Justice n'a pas fait droit mardi aux demandes d'auditions et d'avis exprimées dans l'examen du projet de loi qui étend l'euthanasie aux mineurs. La discussion générale pourra donc commencer la semaine prochaine. Le vote définitif du texte, transmis par le Sénat, devrait donc très probablement intervenir avant la fin de la législature.
Avant les vacances, le Sénat a approuvé une proposition de loi qui étend aux mineurs la loi de 2002 sur l'euthanasie. Une majorité de rechang...

Lire la suite