Euthanasie des mineurs : certains politiques disent "STOP !"

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 27/06/2013

Le débat sur la proposition d'extension de l'euthanasie aux mineurs engendre commence à poser question, et ce dans tous les partis. Portée par des sénateurs PS et MR (avec des homologues du SP.A et l'Open VLD), il est clair que cette disposition recueille une majorité « alternative », mais pas homogène, relève la Libre Belgique. Le quotidien publie aussi une opinion de Philippe Moureaux (PS) qui se dit  très indécis sur ce point.
Mais dans le camp libéral aussi, Gérard Deprez (vice-président du MR), ainsi que Marie-Christine Marghem et des élus régionaux MR  confient leur réticence. L'ancien président du PSC estime d'abord qu'il faut prendre le temps d'un débat serein et ne pas se fixer de délai avant lequel on doit conclure. Si tant est qu'il soit nécessaire légiférer sur une telle question.
Ces parlementaires libéraux rappellent ainsi que très peu de cas d'euthanasie de mineurs ont été déclarés depuis 2002 aux Pays-Bas. Mais surtout, ces élus proposent d'autres voies, celles des soins palliatifs en l'occurrence. « Une partie importante du corps médical témoigne que de nombreuses personnes demandent l'euthanasie à cause d'un sentiment d'abandon plus que pour venir à bout d'une douleur physique. Différents services de soins palliatifs permettent d'accompagner les personnes dans leurs derniers instants. (...) N'est-il pas aussi urgent d'investir à ce niveau ? »


Articles similaires

42% des habitants de Flandre préféreraient l’euthanasie à la démence

42% des habitants de Flandre préféreraient l’euthanasie à la démence

- Euthanasie et suicide assisté

Une enquête réalisée par le Centre d'expertise de la démence en Flandre, en Belgique, révèle que près de la moitié des habitants de Flandre choisiraient l'euthanasie s'ils devaient apprendre qu'ils étaient en train de devenir déments. Les commanditaires de l'enquête ont fait connaître leur préoccupation face à cette situation, rappelant que pas plus que le cancer, la démence n'est aujourd'hui un arrêt de mort.

Cette proportion est « inquiétante », voire « choquante » réagissent les chercheurs...

Lire la suite

Un prisonnier réaffirme sa demande d'euthanasie

Un prisonnier réaffirme sa demande d'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La procédure en référé que l'interné Frank Van Den Bleeken a engagée contre la ministre de la Justice Annemie Turtelboom sera remise, devant le tribunal de première instance de Bruxelles, au 6 janvier prochain. Le juge des référés doit en effet attendre que la cour d'appel rende sa décision concernant la recevabilité de l'appel interjeté par la ministre de la Justice contre un jugement intermédiaire dans cette affaire, a indiqué le conseil de Frank Van Den Bleeken.
Ce dernier, qui aura bientôt...

Lire la suite

« Pacte de mort » et euthanasie de deux jumeaux de 45 ans

« Pacte de mort » et euthanasie de deux jumeaux de 45 ans

- Euthanasie et suicide assisté

Eddy et Marc Verbessem, de vrais jumeaux (monozygotes), étaient nés sourds. Inséparables et restés célibataires, ils ont toujours vécu sous le même toit. Ils ont été euthanasiés ensemble, à leur demande, le 14 décembre dernier à l'UZ Brussel (Clinique universitaire) de Jette. Ils avaient 45 ans.

Leur demande d'euthanasie trouve son origine dans le diagnostic d'un glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique qui peut conduire à la cécité. D'après nos informations (difficiles à vérifier),...

Lire la suite