États-Unis : suicide assisté légalisé au Colorado

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 16/11/2016

Le 8 novembre dernier, le Colorado est devenu le cinquième État américain à adopter une loi dite « pour le droit à mourir », après l'État de Washington, l'Oregon, la Californie et le Vermont. Le Montana tolère quant à lui la pratique sur base jurisprudentielle.

Les citoyens du Colorado ont donc voté en faveur de la « Proposition 106 », visant à permettre aux résidents majeurs du Colorado de demander l'assistance au suicide s'ils sont malades et ont moins de six mois d'espérance de vie. Ils doivent aussi être jugés assez compétents pour faire leur propre choix et doivent demander volontairement la substance qui provoquera leur mort. La « Proposition 106 » s'inspire en partie de la législation homologue de l'Oregon. Auparavant, aider quelqu'un à mourir était reconnu comme un crime.

La campagne faite en faveur de cette proposition a été largement financée par les associations « Compassion and Choices » et « Yes on Colorado End-of-Life Options » à hauteur de près de 3 millions de dollars. Des activistes de la défense des personnes handicapées ont critiqué certaines formes de langage utilisées pendant le débat. Ils ont par exemple affirmé que les arguments soutenant un « droit à mourir » parce que « la vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on est handicapé » sont discriminatoires.

La légalisation du suicide assisté soulève aussi des inquiétudes en raison du risque de s'engager dans une situation de « pente glissante » dans laquelle cette possibilité serait de plus en plus utilisée et les règles d'accès seraient progressivement relâchées. Aux États-Unis, il n'y a pas de loi fédérale en la matière à l'heure actuelle. Les États promulguent donc individuellement leur propre législation.

Source : The Verge


Articles similaires

Canada : dépénalisation du suicide assisté et de l’euthanasie

Canada : dépénalisation du suicide assisté et de l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le mardi 7 juin 2016, l'euthanasie et le suicide assisté, désignés sous l'expression générique « aide médicale à mourir » ont été dépénalisés au Canada par le biais d'un jugement de la Cour suprême. L'arrêt Carter, rendu par cette haute instance le 6 février 2015 (cf. Bulletin de l'IEB) estimait inconstitutionnel l'article du Code criminel qui interdisait l'aide médicale à mourir dans des circonstances bien précises et enjoignait le législateur de promulguer une  loi modifiant le code criminel...

Lire la suite

Ecosse : le Parlement rejette le suicide assisté

Ecosse : le Parlement rejette le suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Le suicide assisté fut le dernier combat de la députée indépendante Margo MacDonal. Décédée en avril 2014 de la maladie de Parkinson, elle n'aura pas assisté à l'issue défavorable de sa proposition de loi. Les députés écossais, interpellés par une pétition de 15 000 citoyens, ont rejeté le 27 mai 2015 la proposition de loi en faveur du suicide assisté.
« Le gouvernement estime que la loi actuelle est claire et qu'il n'est pas du ressort de la loi d'aider quelqu'un à se suicider. Le gouvernemen...

Lire la suite

Allemagne : débat autour du suicide assisté

Allemagne : débat autour du suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Le jeudi 13 novembre, le siège du Bundestag, le parlement allemand, a été le cadre d'un débat particulièrement sensible autour de la fin de vie. Dans un pays marqué par son histoire, et profondément divisé sur la question, les parlementaires ont longuement discuté d'une éventuelle légalisation du suicide assisté. Alors qu'un large consensus existe en Allemagne sur le maintien de l'interdiction de l'euthanasie, la fourniture de médicaments visant à accélérer la fin de vie est dans les faits tol...

Lire la suite