Etat de Victoria (Australie) : un pas vers la dépénalisation de l'euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/12/2017

Alors que le Parlement fédéral australien rejetait pour la quinzième fois, le mois dernier, un projet de loi sur l'euthanasie, l'Etat de Victoria approche de l'aboutissement de sa propre loi « sur la mort volontaire assistée ». Cette loi, dépénalisant l'euthanasie et le suicide assisté, adoptée par le Parlement étatique le 29 novembre 2017 aux termes de longs débats houleux, pourrait entrer en vigueur dès juin 2019.

Le texte de la loi permettrait à tout habitant majeur de l'Etat, ayant la capacité de discernement et atteint d'une maladie terminale lui laissant une espérance de vie inférieure à six mois, de « réclamer une dose létale de médicament ». 

La personne, résidante de l'État depuis au moins un an, devra formuler sa demande de manière « volontaire et persistante ». La demande sera évaluée par un médecin à trois reprises minimum, et devra faire l'objet d'une déclaration écrite signée par le patient. Deux témoins, qui ne peuvent être des proches, devront l'assister dans cette démarche finale. 

Bernie Finn, un député libéral de l'Etat de Victoria opposant à la loi, estime que cette celle-ci « changera notre définition de la médecine, et la culture dans laquelle nous vivons ». Elle rendra le gouvernement « responsable de la mise en place d'une industrie de la mort en Australie ».

 Cette loi, adoptée de justesse, en inquiète plus d'un, dans une région du monde où l'accès aux soins palliatifs reste profondément inégalitaire. Comme le souligne l'association HOPE, engagée contre la légalisation de l'euthanasie et du suicide assisté, « les habitants de Victoria méritent mieux que le choix entre le manque d'accès aux  soins palliatifs et l'accès facilité à l'administration d'une substance qui a pour objet de causer la mort d'une personne » . Et comme l'exprimait l'ex-Premier Ministre, Paul Keating : « What matters is that under Victorian law there will be people whose lives we honour and those we believe are better off dead.»

Sources : Alliance Vita, The Age, Noeuthanasia.


Articles similaires

Irlande - Le Parlement ouvre les discussions sur la légalisation de l'euthanasie

Irlande - Le Parlement ouvre les discussions sur la légalisation de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le 7 octobre dernier, une majorité de députés du Dáil Éireann (chambre basse du Parlement irlandais) a voté la prise en considération d'un projet de loi visant à dépénaliser l'euthanasie en Irlande.

Le débat parlementaire se poursuit désormais au sein d'une commission parlementaire.  

« Assisted dying » et euthanasie

Intitulé « Dying with Dignity », le texte fait référence au concept d'« assisted dying » (aide à mourir) et non à l'euthanasie, dans la mesure où il s'agit d'autoriser sous con...

Lire la suite

La question du filtre palliatif pour les demandes d’euthanasie

La question du filtre palliatif pour les demandes d’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Une étude, réalisée par Sylvie Tack, du groupe de recherche Zorg rond het Levenseide (Soins en fin de vie) de la VUB et de l'université de Gand, analyse  la légitimité juridique de la mise en place d'un filtre palliatif préalable à une demande d'euthanasie. L'auteur part du constat qu'outre les conditions légales prévues par la loi dépénalisant l'euthanasie, un grand nombre d'établissements de soins, principalement catholiques, exigent des conditions supplémentaires avant d'accéder à une deman...

Lire la suite

Wilsverklaring inzake euthanasie – Nieuwe didactische fiche van het EIB

Wilsverklaring inzake euthanasie – Nieuwe didactische fiche van het EIB

- Euthanasie et suicide assisté

Iedere volwassene heeft krachtens de Wet betreffende de euthanasie het recht een wilsverklaring op te stellen ten einde euthanasie aan te vragen, voor het geval hij zich in een toestand zou bevinden waarin het onmogelijk is zijn wil duidelijk te kennen te geven. Deze verklaring is vijf jaar geldig, maar nu de uitbreiding van de euthanasiewet op tafel ligt pleiten sommigen voor de toekenning van een onbeperkte geldigheidsduur. Is dit echter een aanvaardbaar voorstel? Wat te denken over deze...

Lire la suite