Ecosse : le Parlement rejette le suicide assisté

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 05/06/2015

Le suicide assisté fut le dernier combat de la députée indépendante Margo MacDonal. Décédée en avril 2014 de la maladie de Parkinson, elle n'aura pas assisté à l'issue défavorable de sa proposition de loi. Les députés écossais, interpellés par une pétition de 15 000 citoyens, ont rejeté le 27 mai 2015 la proposition de loi en faveur du suicide assisté.
« Le gouvernement estime que la loi actuelle est claire et qu'il n'est pas du ressort de la loi d'aider quelqu'un à se suicider. Le gouvernement n'a pas l'intention de changer la législation actuelle », a déclaré la Ministre de la santé Shona Robison.
Sources : The Guardian (Libby Brooks) 27/05/2015 - BBC News 27/05/2015
 


Articles similaires

New-York : le Suicide Assisté ne sera pas autorisé

New-York : le Suicide Assisté ne sera pas autorisé

- Euthanasie et suicide assisté

Relançant le débat sur l'euthanasie et le suicide assisté, trois patients en phase terminale dans l'Etat de New-York avaient demandé de disposer d'une prescription médicale pour les substances avec lesquelles ils auraient pu se suicider.

En effet, l'Etat de New-York, comme la majorité des Etats aux Etats-Unis, n'autorise ni l'euthanasie ni le suicide assisté. Seul 6 Etats le permettent (Colorado, Washington, Vermont, Californie, Oregon et le District of Columbia).  Malgré la demande de ces tr...

Lire la suite

Le Parlement italien va examiner une proposition de loi qui dépénalise l’euthanasie

Le Parlement italien va examiner une proposition de loi qui dépénalise l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La Chambre des députés italienne va examiner un projet de loi visant à dépénaliser l'euthanasie. D'initiative populaire, ce projet intervient au moment où la Cour Constitutionnelle a sommé le Parlement de légiférer sur l'assistance au suicide. (Affaire Cappato)

Le projet de loi affirme que chaque patient majeur, en phase terminale ou non, a le droit de refuser tout traitement et alimentation/hydratation artificielles. Le personnel médical a l'obligation de respecter la volonté du patient à ce...

Lire la suite

La Cour constitutionnelle d'Autriche suit sa consœur allemande et autorise l'assistance au suicide sans raison médicale

La Cour constitutionnelle d'Autriche suit sa consœur allemande et autorise l'assistance au suicide sans raison médicale

- Euthanasie et suicide assisté

Le 11 décembre dernier, la Cour constitutionnelle autrichienne a déclaré contraire au « droit à l'autodétermination » la disposition pénale qui fait de toute aide au suicide une infraction. Le législateur est ainsi sommé de légaliser et d'encadrer le suicide assisté dans l'année à venir.

  La Cour part du principe que le « droit à l'autodétermination » comprend notamment le droit de « mourir dans la dignité » par le suicide, ainsi que le droit, pour ce faire, de demander l'aide d'un tiers...

Lire la suite