Disparition d’une dose de curare devant servir à une euthanasie.

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 0 min.

 Imprimer

Devant pratiquer une euthanasie au domicile d'une patiente, le Dr N. se rend personnellement - comme l'exige la loi - dans une pharmacie . Il se procure ainsi les produits létaux et le matériel nécessaire avant de se rendre au chevet de la personne. Au moment d'administrer l'euthanasie en présence des membres de la famille, il découvre qu'une des 5 ampoules contenant des barbituriques (curare) est vide. Or, la boîte était bien scellée. Où est passé le curare ? A-t-il atterri dans de mauvaises mains ? Selon le pharmacien, il  n'y a pas traçabilité et donc on ne saura jamais. « La fiabilité du système est mise en doute. » déclare le médecin. Ceci confirme d'autres cas où le contrôle des substances n'est pas assuré, et par exemple le non-retour dans les officines des substances non utilisées après l'euthanasie.


Articles similaires

Euthanasie STOP : une initiative citoyenne

Euthanasie STOP : une initiative citoyenne

- Euthanasie et suicide assisté

« Vous n'êtes pas favorables à l'élargissement de la loi sur l'euthanasie aux mineurs et aux déments : faites le savoir ! Partagez votre point de vue critique sur le site euthanasie STOP. »

Un collectif composé de professeurs universitaires, de professionnels de la santé et de juristes, de tous les coins du pays et de divers horizons philosophiques, annonce la création du site web Euthanasie STOP :

La loi dépénalisant l'euthanasie en Belgique a été votée en mai 2002. Cette loi crée un cadre ...

Lire la suite

Etat de Victoria (Australie) : un pas vers la dépénalisation de l'euthanasie

Etat de Victoria (Australie) : un pas vers la dépénalisation de l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que le Parlement fédéral australien rejetait pour la quinzième fois, le mois dernier, un projet de loi sur l'euthanasie, l'Etat de Victoria approche de l'aboutissement de sa propre loi « sur la mort volontaire assistée ». Cette loi, dépénalisant l'euthanasie et le suicide assisté, adoptée par le Parlement étatique le 29 novembre 2017 aux termes de longs débats houleux, pourrait entrer en vigueur dès juin 2019.

Le texte de la loi permettrait à tout habitant majeur de l'Etat, ayant la cap...

Lire la suite

LAST MINUTE - L'absence de sanctions spécifiques dans la loi belge sur l'euthanasie est contraire à la Constitution

LAST MINUTE - L'absence de sanctions spécifiques dans la loi belge sur l'euthanasie est contraire à la Constitution

- Euthanasie et suicide assisté

INFO DERNIERE MINUTE - La Cour constitutionnelle déclare contraire à la Constitution la loi belge sur l'euthanasie, car elle ne prévoit pas de sanctions différentes selon le type de conditions (procédurales ou substantielles) violées par le médecin.

Plus d'information à suivre dans le PDF ci-dessous :

Lire la suite