Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 06/11/2013

Les responsables des principales religions en Belgique ont exprimé leur très grande crainte de voir la mort banalisée par le législateur. Alors que le Sénat discute actuellement de l'euthanasie des enfants, les chefs religieux regrettent que ce débat tourne autour de la condamnation des personnes qui souffrent et non pas autour de leur accompagnement.

"Nous marquons notre opposition à ces extensions et exprimons notre vive inquiétude face au risque de banalisation croissante d'une réalité aussi grave. Nous aussi, nous sommes contre la souffrance, tant physique que morale, en particulier celle des enfants, car toute souffrance révolte. Mais proposer que des mineurs puissent décider de leur propre euthanasie est une manière de fausser leur faculté de jugement et, dès lors, leur liberté."

Entièreté du Communiqué

Pasteur Steven Fuite, président de l'Eglise Protestante Unie de Belgique, Rabbin Albert Guigui,  Grand Rabbin de Bruxelles,
Chanoine Robert Innes, président du Comité Central de l'Eglise Anglicane en Belgique, Monseigneur André-Joseph Léonard, président de la Conférence Episcopale de Belgique, Monsieur Geert Lorein, président du Synode Fédéral des Eglises Protestantes et Evangéliques de Belgique, Métropolite Panteleimon Kontogiannis, Exarque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople (Eglise Orthodoxe), Monsieur Semsettin Ugurlu, président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique.
 


Articles similaires

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une interview donnée à la presse et publiée par RTBF.be et DH.be, le Professeur Wim Distelmans, président de la Commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique donne en avant-première, en son nom propre et sans que le Rapport officiel ne soit encore disponible, quelques éléments sur la situation de l'euthanasie en Belgique pour 2014 et 2015.
On y apprend en particulier que le nombre d'euthanasies déclarées est en constante augmentation et a passé la barre des 2000 cas en 2015 (1924 cas...

Lire la suite

Le contrôle de la loi euthanasie est déficient : manifestation des Dossards Jaunes

Le contrôle de la loi euthanasie est déficient : manifestation des Dossards Jaunes

- Euthanasie et suicide assisté

Quelque 300 personnes ont manifesté dimanche après-midi à Bruxelles devant le siège de le siège de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie afin de réclamer un meilleur contrôle de la législation sur l'euthanasie ainsi que la démission des membres de la commission de contrôle qui sont également membres de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). "Depuis la promulgation de la loi sur l'euthanasie il y a 10 ans, 6.000 dossiers ont été introduits et ...

Lire la suite

« Après 10 ans d’euthanasie en Belgique, il est temps de passer à l’étape suivante. »

« Après 10 ans d’euthanasie en Belgique, il est temps de passer à l’étape suivante. »

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une lettre au Formateur Elio Di Rupo, Wim Distelmans, président de LEIF* et professeur de médecine palliative à la Vrije Universiteit Brussel, réclame un débat politique et social ouvert sur un affinement et un élargissement de la loi sur l'euthanasie ainsi que sur d'autres décisions concernant la fin de vie. Associé à 8 autres signataires, Wim Distelmans est d'avis qu'il n'est pas tenable de maintenir l'obligation de confirmer tous les cinq ans la déclaration d'euthanasie. Actuellement, ...

Lire la suite