Canada : dépénalisation du suicide assisté et de l’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 08/06/2016

Le mardi 7 juin 2016, l'euthanasie et le suicide assisté, désignés sous l'expression générique « aide médicale à mourir » ont été dépénalisés au Canada par le biais d'un jugement de la Cour suprême. L'arrêt Carter, rendu par cette haute instance le 6 février 2015 (cf. Bulletin de l'IEB) estimait inconstitutionnel l'article du Code criminel qui interdisait l'aide médicale à mourir dans des circonstances bien précises et enjoignait le législateur de promulguer une  loi modifiant le code criminel pour le 6 juin 2016.

Déposé par le gouvernement libéral de Justin Trudeau et voté aux Communes la semaine dernière, le projet de loi (C-14) est actuellement devant le Sénat et n'a donc pas été adopté à ce jour.

Face à la précipitation en vue de faire aboutir le projet le plus rapidement possible, beaucoup d'associations de malades et de sénateurs souhaiteraient bénéficier de plus de temps afin de lever certaines lacunes et ambiguïtés présentes dans le texte.

En attendant le vote et l'entrée en vigueur de cette loi, ce sont les dispositions très extensives de l'arrêt Carter qui s'appliquent, permettant l'aide médicale à mourir pour les personnes ayant des problèmes de santé graves et irrémédiables, indépendamment d'un pronostic vital engagé.

Source : journaldemontreal.com ; rcinet.ca.


Articles similaires

L’euthanasie en psychiatrie est une alternative valable au suicide

L’euthanasie en psychiatrie est une alternative valable au suicide

- Euthanasie et suicide assisté

« Si quelqu'un veut vraiment mourir, nous devons oser l'aider."

C'est en tout cas ce qui ressort de l'entretien (en néerlandais ci-dessous) paru dans le magazine Knack.
La psychiatre Lieve Thienpont, médecin du groupe LEIF (LevensEindInformatieForum) et le juriste Tony Van Loon font tous deux partie de l'équipe Ulteam (Uitklaring Levenseindevragen Team) à Wemmel, une équipe pluridisciplinaire qui accueille les personnes qui souhaitent se faire euthanasier et pour lesquelles le médecin de fami...

Lire la suite

Pourquoi le nombre d’euthanasies augmente-t-il aux Pays-Bas ?

Pourquoi le nombre d’euthanasies augmente-t-il aux Pays-Bas ?

- Euthanasie et suicide assisté

La forte augmentation du nombre d'euthanasies aux Pays-Bas résulte d'un concours de circonstances : une acceptation croissante de l'euthanasie par la population, une plus grande disposition des médecins à rediriger les patients qui demandent l'euthanasie vers des confrères qui la pratiquent, un vieillissement de la population et une évolution dans les causes de décès.

De 2002 à 2017, le nombre d'euthanasies enregistrées aux Pays-Bas est passé de moins de 2000 à plus de 6500. (Voir le tableau ...

Lire la suite

Etats-Unis : le suicide assisté en Oregon

Etats-Unis : le suicide assisté en Oregon

- Euthanasie et suicide assisté

En Oregon, 3% des suicides assistés recensés par l'Autorité de Santé sont justifiés par l'incapacité à financer une chimiothérapie. Ce motif interpelant a été révélé dans un rapport d'évaluation du Death with Dignity Act (1ère loi aux Etats-Unis permettant le suicide assisté dans l'Etat d'Oregon, en vigueur depuis 1997) publiée par JAMA Oncology au début du mois d'avril.

L'étude montre par ailleurs que, depuis 1998, le nombre de demandes de suicide assisté ne fait qu'augmenter. On note une cr...

Lire la suite