Canada : dépénalisation du suicide assisté et de l’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 08/06/2016

Le mardi 7 juin 2016, l'euthanasie et le suicide assisté, désignés sous l'expression générique « aide médicale à mourir » ont été dépénalisés au Canada par le biais d'un jugement de la Cour suprême. L'arrêt Carter, rendu par cette haute instance le 6 février 2015 (cf. Bulletin de l'IEB) estimait inconstitutionnel l'article du Code criminel qui interdisait l'aide médicale à mourir dans des circonstances bien précises et enjoignait le législateur de promulguer une  loi modifiant le code criminel pour le 6 juin 2016.

Déposé par le gouvernement libéral de Justin Trudeau et voté aux Communes la semaine dernière, le projet de loi (C-14) est actuellement devant le Sénat et n'a donc pas été adopté à ce jour.

Face à la précipitation en vue de faire aboutir le projet le plus rapidement possible, beaucoup d'associations de malades et de sénateurs souhaiteraient bénéficier de plus de temps afin de lever certaines lacunes et ambiguïtés présentes dans le texte.

En attendant le vote et l'entrée en vigueur de cette loi, ce sont les dispositions très extensives de l'arrêt Carter qui s'appliquent, permettant l'aide médicale à mourir pour les personnes ayant des problèmes de santé graves et irrémédiables, indépendamment d'un pronostic vital engagé.

Source : journaldemontreal.com ; rcinet.ca.


Articles similaires

450 médecins aux Pays-Bas s’opposent à l’euthanasie de patients atteints de démence

450 médecins aux Pays-Bas s’opposent à l’euthanasie de patients atteints de démence

- Euthanasie et suicide assisté

Aux Pays-Bas, près de 450 médecins ont signé une pétition demandant d'interdire l'euthanasie de patients déments. Même dans le cas où ces derniers ont rédigé une déclaration anticipée d'euthanasie, il se peut qu'ils ne puissent plus, au moment de l'injection létale, exprimer clairement leur souhait qu'on provoque leur mort, ou qu'ils ne réalisent pas la portée irrémédiable de l'acte du médecin.

Parmi les initiateurs de cette pétition, le Dr Boudewijn Chabot, spécialiste en gériatrie, qui, ave...

Lire la suite

La branche belge des Frères de la Charité se rebelle et confirme sa position relative à l'euthanasie

La branche belge des Frères de la Charité se rebelle et confirme sa position relative à l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Fondée en 1807, la Congrégation des Frères de la Charité est une association  de consacrés et de laïcs dont le charisme ("Le Père Triest et sa perceptions des bons soins"), déployé dans le monde entier, est de prendre soin des personnes fragilisées par la maladie mentale. En Belgique, ce sont près de 5000 personnes malades qui sont accompagnées quotidiennement dans treize institutions psychiatriques du pays.

 

En Avril 2017, le Conseil d'Administration, constitué majoritairement de onze laïc...

Lire la suite

Le CDH, opposé à l’extension de la loi euthanasie monte au créneau

Le CDH, opposé à l’extension de la loi euthanasie monte au créneau

- Euthanasie et suicide assisté

A l'ssue de la réunion des commissions réunies de la Justice et des Affaires sociales du Sénat, le sénateur André du Bus (CDH) en a appelé aux présidents de partis de la majorité afin qu'ils trouvent "une solution", relatait l'agence Belga.
Rappelons que les membres des commissions qui planchent depuis janvier 2013 sur cette question se retrouvaient pour la première fois après les auditions d'experts. Une réunion en forme de débriefing où chaque formation politique a pu exprimer sa position pa...

Lire la suite