Belgique : toujours plus d'euthanasies : 1432 en 2012

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 18/02/2013

En Belgique, selon la commission chargée de contrôler la pratique de l'euthanasie dans ce pays, il a été enregistré 1432 déclarations d'euthanasie pour l'année 2012. Ce qui représente une hausse de 25% par rapport aux 1133 cas enregistrés en 2011. Sur les 1432 cas, 81% étaient d'origine flamande soit 1156 cas, et 19% étaient francophones soit 276 cas.
 

Faut-il rétribuer le médecin qui donne un deuxième avis lorsqu'un patient demande à pouvoir bénéficier de l'euthanasie ?

A ce jour, ces médecins conseils ne sont pas payés par les autorités pour cette prestation depuis des années. Selon De Standaard, l'argent est pourtant disponible depuis 2010 mais un arrêté royal manque pour le débloquer. La loi sur l'euthanasie détermine qu'un second médecin doit être consulté avant toute pratique d'euthanasie. Pour les patients qui ne sont pas en phase terminale, il faut même trois avis.

En 2007, les mutualités et les médecins avaient conclu que ce second avis devait être rémunéré. Un arrêté royal en ce sens avait alors été élaboré et finalisé en 2010, année au cours de laquelle un budget de 180 000 euros avait été budgétisé. Cet argent se trouve depuis sur un compte bloqué et a été indexé en 2011. Les médecins, eux, n'ont pour l'instant jamais été rémunérés puisque l'arrêté royal n'est pas encore entré en vigueur.
"Le Conseil d'État a émis d'importantes remarques sur l'arrêté royal", explique Kathleen Sottiaux, porte-parole de la ministre de la Santé Laurette Onkelinx (PS). "Nous devons voir comment nous pouvons l'adapter."
D'après De Standaard, certains médecins travaillent gratuitement lorsqu'ils donnent un deuxième avis, mais d'autres réclament par contre un certain montant pour la prestation. Un montant qui sort directement de la poche des patients et n'est toujours pas remboursé.


Articles similaires

Belgique : étude sur la pratique de l’euthanasie en Flandre

Belgique : étude sur la pratique de l’euthanasie en Flandre

- Euthanasie et suicide assisté

Ce 15 mars, le New England Journal of Medicine a rendu publics les résultats d'une étude menée par deux universités belges sur les pratiques médicales en fin de vie, basée sur un questionnaire transmis à quelques 6188 médecins exerçant dans la partie néerlandophone de la Belgique et auquel plus de 3700 ont répondu.
Il en ressort une très nette augmentation des euthanasies pratiquées en Flandre entre 2007 et 2013, puisque le pourcentage des morts par euthanasie sur le total des décès en Flandre...

Lire la suite

Belgique : l’euthanasie pour maladies psychiques en augmentation

Belgique : l’euthanasie pour maladies psychiques en augmentation

- Euthanasie et suicide assisté

Le groupe de recherche End-of-Life Care composé de médecins belges et experts a analysé les données recensées par la Commission Fédérale de Contrôle et d'Evaluation de Belgique concernant l'application de la Loi Euthanasie de 2002 et en a récemment publié son analyse dans BMC Psychiatry.

On y apprend que de 2002 à 2013, 179 euthanasies pour troubles psychiatriques et de démence ont été pratiquées. En 2002, elles représentaient 0.5% du total des euthanasies. La hausse en 2013 est considérable ...

Lire la suite

Des enfants mineurs régulièrement euthanasiés en Belgique ?

Des enfants mineurs régulièrement euthanasiés en Belgique ?

- Euthanasie et suicide assisté

« Il est évident que l'euthanasie est pratiquée chez des mineurs et nous le savons tous », a indiqué mercredi en Commission du Sénat Dominique Biarent, chef de service Soins intensifs et urgences à l'Hôpital universitaire des Enfants Reine Fabiola alors qu'ont débuté les discussions sur l'extension de la loi actuelle.
Oui, « il s'agit d'euthanasie active », a confirmé le docteur Biarent, interrogé par plusieurs sénateurs. Cette information a été confirmée par le docteur Joris Verlooy, spéciali...

Lire la suite