Belgique : plus de 2000 euthanasies déclarées en 2015

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 28/01/2016

Dans une interview donnée à la presse et publiée par RTBF.be et DH.be, le Professeur Wim Distelmans, président de la Commission de contrôle de l'euthanasie en Belgique donne en avant-première, en son nom propre et sans que le Rapport officiel ne soit encore disponible, quelques éléments sur la situation de l'euthanasie en Belgique pour 2014 et 2015.
On y apprend en particulier que le nombre d'euthanasies déclarées est en constante augmentation et a passé la barre des 2000 cas en 2015 (1924 cas en 2014 et 2021 en 2015). De plus, depuis l'élargissement de la loi euthanasie aux mineurs d'âge, aucun cas n'a été offciellement rapporté.
Comme déjà rapporté par la Commission de contrôle par le passé, le président de la Commission de contrôle pose par ailleurs à nouveau le constat, 
réaffirmant ainsi implicitement les limites de la loi, que "reste dans l'ombre, le nombre d'euthanasies posées mais non déclarées, ce qui nous empêche d'avoir une vue réelle sur l'ampleur de la question ".

En Belgique, le contrôle de l'euthanasie ne s'effectue qu'a posteriori, c'est-à-dire après la mort du patient, et aucun moyen de contrôle n'existe pour savoir si un médecin a bien déclaré toutes les euthanasies auxquelles il a procédé, et si les conditions légales ont bien été respectées.

Sources : RTBF.be, DH.be


Articles similaires

Plaintes de citoyens à propos d’euthanasies suspectes

Plaintes de citoyens à propos d’euthanasies suspectes

- Euthanasie et suicide assisté

A l'heure où se pose la question du véritable contrôle exercé sur la pratique de l'euthanasie en Belgique, Elke Sleurs, sénatrice NV-A, a osé lever un coin du voile . Dans une question parlementaire, elle s'inquiète du fait que l''on dispose de peu d'informations sur d'éventuelles plaintes de citoyens auprès du ministère public et sur des enquêtes concernant des décès suspects. Elle adresse plusieurs questions en ce sens à la Ministre de la Justice et notamment : "combien de fois (par an), de ...

Lire la suite

Clash et démission au sein de la Commission fédérale de contrôle de l’euthanasie en Belgique

Clash et démission au sein de la Commission fédérale de contrôle de l’euthanasie en Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

Une patiente atteinte de démence et de Parkinson a été euthanasiée sur simple demande de sa famille, sans que la personne n'en ait jamais fait la demande elle-même, et n'ait été entendue sur la question. De plus, il appert que le second médecin à consulter n'a en réalité donné son avis médical qu'une fois le décès intervenu. Ces lourdes atteintes aux conditions posées par la loi euthanasie ont amené le médecin impliqué devant la Commission fédérale de contrôle de l'euthanasie (CFCEE).
Une majo...

Lire la suite

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

- Euthanasie et suicide assisté

L'UZ Brussel, hôpital universitaire de la VUB, va désormais procéder à l'enregistrement systématique de chaque sédation palliative pratiquée en son sein.
Le fait d'enregistrer les sédations n'est pas une première mondiale, puisque cela se fait déjà au Québec. Leur Loi "concernant les soins de fin de vie", entrée en vigueur le 10 décembre 2015, prévoit que le médecin qui administre une sédation palliative continue doit préalablement obtenir un consentement libre et éclairé du patient ou de son ...

Lire la suite