Belgique : nouveau formulaire d'enregistrement pour l'euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 21/06/2016

Se devant de réagir par rapport à l'oubli d'une partie de la loi dépénalisant l'euthanasie, relative au contrôle des substances euthanasiantes, les autorités compétentes ont revu et corrigé le formulaire d'enregistrement d'euthanasie. (cf. Bulletin de l'IEB)

Ce formulaire rappelle au médecin toutes les obligations légales auxquelles il est soumis lorsqu'il pratique une euthanasie. On y retrouve, en plus des rubriques de l'ancien document d'enregistrement, l'obligation de mentionner l'identité et les coordonnées INAMI du pharmacien qui a délivré la substance euthanasiante, et « le cas échéant, l'excédent qui a été restitué au pharmacien ».

Ce formulaire d'enregistrement doit obligatoirement être remis à la Commission fédérale de contrôle de l'euthanasie dans les 4 jours suivant le décès du patient. Seul le second volet anonymisé, qui permet au médecin d'affirmer que son patient entrait bien dans les critères de la loi, sera étudié par les 16 experts de la commission d'évaluation.

Quant au premier volet comportant l'identité du patient et des médecins consultés, ainsi que d'autres données identifiantes comme les personnes de confiance, il ne sera ouvert que si la Commission a des doutes sur le respect des conditions de la loi.
Formulaire : ici


Articles similaires

Nederland: toetsing euthanasie aan herziening toe

- Euthanasie et suicide assisté

De Regionale toetsingscommissies euthanasie (RTE's) moeten worden aangevuld met een centrale toetsingscommissie waarin onder meer een psychiater zitting heeft. Dat is nodig omdat artsen steeds vaker euthanasie verlenen aan psychiatrische patiënten, zegt hoogleraar gezondheidsrecht Martin Buijsen deze week in Medisch Contact.

Bron: Artsennet

Lire la suite

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

L’enregistrement des sédations palliatives palliera-t-il les euthanasies « camouflées » ?

- Euthanasie et suicide assisté

L'UZ Brussel, hôpital universitaire de la VUB, va désormais procéder à l'enregistrement systématique de chaque sédation palliative pratiquée en son sein.
Le fait d'enregistrer les sédations n'est pas une première mondiale, puisque cela se fait déjà au Québec. Leur Loi "concernant les soins de fin de vie", entrée en vigueur le 10 décembre 2015, prévoit que le médecin qui administre une sédation palliative continue doit préalablement obtenir un consentement libre et éclairé du patient ou de son ...

Lire la suite

Québec : privilégier l’euthanasie pour des raisons financières

Québec : privilégier l’euthanasie pour des raisons financières

- Euthanasie et suicide assisté

Paul Lefort, un médecin de famille canadien, vient de publier une tribune dans laquelle il dénonce le recours à l'euthanasie et explique qu'un tel acte "prend sa justification dans l'incapacité de la médecine à soulager, à défaut de guérir les conséquences inacceptables d'une maladie incurable". Le médecin de famille souligne que "l'échec du traitement ne reflète pas une impuissance médicale, mais un refus de soutien financier privant quatre malades sur cinq de l'accès aux soins palliatifs". D...

Lire la suite