Belgique: les infirmiers face à l'euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 07/06/2010

La seconde étude, tout aussi intéressante, a été réalisée par Els Ingelbrecht, qui a interrogé 1265 infirmiers. Ici aussi se confirme le fait que 120 infirmiers ont vu leur patient mourir suite à l'administration de substances euthanasiantes. Dans 45% des cas, ce sont ces infirmiers (principalement masculins) qui ont administré les produits, et non le médecin lui-même, en dépit de l'exigence légale. Les morts provoquées sans être demandées par le patient concernent des personnes de plus de 80 ans, qui sont traitées en hôpital. Els Ingelbrecht, interviewée au téléphone par l'IEB, confirme la responsabilité endossée à tort par les infirmiers dans l'illégalité. Ces soignants en subissent les effets psychologiques et ne sont pas à l'abri d'une poursuite judiciaire. Il arrive souvent que ce soit par téléphone que le médecin indique à l'infirmier le produit et les doses à administrer, sachant que cela provoquera la mort du patient. L'infirmier doit se procurer ces produits euthanasiants auprès du pharmacien de l'hôpital qui, légalement, ne devrait les délivrer que sur prescription écrite du médecin.
Els Ingelbrecht souligne l'urgence de tirer une leçon de ce que révèlent ces chiffres, montrant comment le cadre strict prévu par la loi dépénalisant l'euthanasie est aujourd'hui dans un processus d'effritement.  

Source : “The role of nurses in physician-assisted deaths in Belgium”, Canadian Médical Association Journal, 17 mai 2010.
http://www.cmaj.ca/cgi/rapidpdf/cmaj.091881v1?ijkey=12808a0c18ae239940d7f284ec422408b7f2fbf9

 


Articles similaires

Eerste euthanasieklacht tegen Dr  Distelmans

Eerste euthanasieklacht tegen Dr Distelmans

- Euthanasie et suicide assisté

Na elf jaar euthanasie is bij de Orde van Geneesheren een eerste klacht ingediend tegen professor Wim Distelmans. ... De klacht tegen oncoloog en professor Distelmans is drie bladzijden dik. Dat blijkt uit een artikel in de Artsenkrant.
Alles draait om de dood van Godelieve De Troyer. Op 19 april 2012 gaf Distelmans de chronisch depressieve vrouw een dodelijke injectie. "Mijn zus en ikzelf waren niet op de hoogte. We konden geen afscheid van haar nemen", klaagt De Troyers zoon, Tom Mortier....

Lire la suite

www.rebelpsy.be : appel à signatures en vue de la révision de la loi euthanasie

www.rebelpsy.be : appel à signatures en vue de la révision de la loi euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le 28 mai 2018, la loi euthanasie belge « fêtera » son 16ème anniversaire. Aucune évaluation de cette loi ni de sa pratique n'a jamais été faite.  Soulignant l'urgence d'une telle démarche face aux dérives actuelles, Els Van Hoof et Nathalie Muylle, députées CD&V, ont déposé à la Chambre une résolution en ce sens le 7 décembre dernier, rejointes en cela par Valérie Van Peel (N-VA).

En admettant qu'il y ait un jour une véritable volonté politique en ce sens, qui en Belgique pourrait mener une ...

Lire la suite

Meurtres ou euthanasies illégales : un infirmier arrêté en Flandre

Meurtres ou euthanasies illégales : un infirmier arrêté en Flandre

- Euthanasie et suicide assisté

Un infirmier de Wevelgem, près de Courtrai, est incarcéré depuis la semaine dernière. D'abord arrêté pour "euthanasies actives illégales", il vient de voir son chef d'inculpation changé en "meurtres".  A ce stade de l'enquête, il est question d'au moins dix cas, mais il est possible qu'il y en ait beaucoup plus. D'après le parquet de Courtrai, les faits auraient eu lieu entre le début des années 1980 et 2011. Durant cette période, l'homme a travaillé comme infirmier à l'hôpital du Sacré-Coeur ...

Lire la suite