Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 02/04/2015

Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques. "Les patients maniaco-dépressifs sont, dans leur phase maniaque, capables des choses les plus improbables », a évoqué le professeur Distelmans. « Ils peuvent vider leur compte en banque, partir en week-end dans un hôtel cinq étoiles ou encore acheter plusieurs voitures en une seule journée. A ce moment-là, ils ne sont pas conscients de leurs actes. Lorsqu'arrive la phase dépressive, ils sont pris d'un grand épuisement physique et moral qui peut conduire à demander l'euthanasie."
Entre 50 et 60 de ces patients ont été euthanasiés tant en 2013 qu'en 2014. "Cela représente 2 à 3% des 1.924 personnes qui ont été euthanasiées l'année dernière. En général, ce ne sont pas des personnes très âgées. Mais elles ne se sentent pas bien dans ce monde", indique le professeur.
L'ULteam, un projet des universités de Bruxelles (VUB) et de Gand (UGent), basé à Wemmel, et qui se charge de conseiller des personnes en fin de vie, confirme avoir reçu des demandes de ce type. "Depuis que nous existons, nous avons reçu 400 demandes d'euthanasie", signale le professeur Distelmans, partie prenante au projet. "Mais seulement une petite fraction de ces personnes y accèdent." La question du respect des conditions prévues par la loi dépénalisant l'euthanasie en Belgique pour de tels cas ne semble toutefois pas être posée.
Source: Belga et L'avenir.net, 20/03/2015
 


Articles similaires

Avis du Comité de Bioéthique: euthanasie pour fatigue de vivre et pour maladies psychiatriques

Avis du Comité de Bioéthique: euthanasie pour fatigue de vivre et pour maladies psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Peut-on euthanasier les patients qui ne sont pas en phase terminale, qui souffrent psychiquement ou qui sont atteints d'une maladie psychiatrique ?
Ce sont les fondements de la loi euthanasie qui sont mis en question par le Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique (CCBB)  dans l'Avis n° 73 qui vient d'être publié.

Ce document de 88 pages met le doigt sur les dysfonctionnements de la loi euthanasie en Belgique : si la demande d'euthanasie se base sur le concept de souffrance, comment la dé...

Lire la suite

Pays-Bas : hausse de 50% des euthanasies en 4 ans

Pays-Bas : hausse de 50% des euthanasies en 4 ans

- Euthanasie et suicide assisté

Le Rapport annuel 2015 des Comités régionaux de surveillance de l'euthanasie vient d'être rendu public aux Pays-Bas. Il révèle entre autres que, sur les 147.010 personnes décédées en 2015, 5.516 l'ont été du fait d'une euthanasie ou d'un suicide assisté (208 cas). Ce qui représente une augmentation de 4% par rapport à 2014 (5.306) et une augmentation de près de 50% par rapport à 2011 (3.695).
Si la plupart des personnes souffraient d'un cancer, le rapport pointe également une augmentation sign...

Lire la suite

Pays-Bas : en 4 ans, doublement du nombre d’euthanasies et de suicides assistés déclarés

Pays-Bas : en 4 ans, doublement du nombre d’euthanasies et de suicides assistés déclarés

- Euthanasie et suicide assisté

NEW ! L'Institut Européen de Bioéthique sur Twitter !

L'Institut Européen de Bioéthique est désormais présent sur Twitter.
Lanceur d'alertes, Diffusion d'informations, Dernières nouvelles, événements planifiés...

Suivez-nous sur http://twitter.com/iebioethique

 

 

Pour la cinquième année consécutive, l'euthanasie a poursuivi sa progression aux Pays-Bas, avec 4.829 cas déclarés en 2013, contre 2.636 cas en 2009. Les commissions régionales d'évaluation, qui contrôlent la conformité de l'ac...

Lire la suite