Belgique : 10 ans d’euthanasie : un heureux anniversaire ?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 12/06/2012

Plus de 70 professeurs d'université et médecins signent une "Carte Blanche" diffusée dans la presse.

 

"L'autorisation légale de l'euthanasie a quant à elle un impact sur le tissu social et sur notre conception  sociétale de la médecine. Elle transgresse un interdit fondateur et affecte en cela même les bases de notre démocratie, en délimitant une classe de citoyens à qui on peut donner la mort avec l'aval de la société. Dès lors qu'elle revêt une indéniable dimension sociopolitique, l'euthanasie peut être légitimement récusée au nom d'intérêts publics supérieurs : la sauvegarde des fondements de la démocratie et la protection de la spécificité de la médecine, connue depuis toujours comme l'« art de guérir », et non comme l'art de faire mourir.

Notre propos est largement attesté par les faits : l'euthanasie dégrade la confiance au sein des familles et entre les générations ; elle instille de la méfiance à l'égard des médecins ; elle fragilise les personnes les plus vulnérables qui, sous l'effet de diverses pressions, conscientes ou inconscientes, peuvent se croire moralement obligées d'exprimer une demande d'euthanasie."

L'entièreté du texte et la liste des signataires est disponible ici
Ook in het Nederlands

 


Articles similaires

Belgique : des experts inquiets quant aux dérives et contrôle de l’euthanasie

Belgique : des experts inquiets quant aux dérives et contrôle de l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Alors que 80% des euthanasies pratiquées en Belgique le sont en Flandre, une quinzaine d'experts de l'UZGent, de la VUB (Bruxelles) et de la KULeuven ont publié récemment une opinion (traduction en français) suite à la parution du 7ème rapport de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. Sans remettre en cause l'euthanasie, ils commencent par exprimer leur regret qu'il ne soit plus permis, en Belgique, de poser des questions quant à sa pratique. Ils posent ensuite une série de...

Lire la suite

Euthanasie des mineurs  : souffrance physique et mort à brève échéance

Euthanasie des mineurs : souffrance physique et mort à brève échéance

- Euthanasie et suicide assisté

L'euthanasie pour les mineurs pourrait être votée en Commissions réunies Justice et Affaires sociales mercredi prochain.  Les quatre auteurs (MR, PS, Open VLD et SP.A) des propositions visant à étendre aux mineurs le bénéfice de la loi de 2002 dépénalisant l'euthanasie ont déposé plusieurs amendements à leur texte originel qui renforcent les conditions et permettraient à des enfants de demander à être euthanasiés. Dans leur texte réécrit, l'enfant devrait invoquer des souffrances physiques ina...

Lire la suite

Euthanasie : position de la Ligue Alzheimer francophone

Euthanasie : position de la Ligue Alzheimer francophone

- Euthanasie et suicide assisté

Entendue comme experte par la Commission réunie Justice et Affaires sociales qui étudie les propositions relatives à l'extension de la loi « euthanasie » et notamment en vue de l'étendre aux personnes atteintes de démence, Sabine Henry, présidente de la Ligue Alzheimer, a indiqué que celle-ci jugeait prioritaire l'amélioration des conditions de vie des personnes démentes. Elle a également dit craindre qu'en ce qui les concerne, l'extension de la loi sur l'euthanasie risquait de freiner le déve...

Lire la suite