Allemagne : prohibition de l’euthanasie et interdiction du suicide assisté commercial

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 10/11/2015

Le jeudi 6 novembre 2015 le Bundestag allemand a voté une loi interdisant le suicide assisté professionnalisé. Désormais, aider une personne à mourir et en retirer un avantage financier, est passible de trois ans d'emprisonnement. Sont visées les entreprises et associations fournissant ce type de service, mais aussi « toute personne physique (Ndlr : et donc aussi les médecins) capable d'aider de manière répétée des malades à mourir ».
Jusqu'ici, traumatisée par l'expérience nazie, l'Allemagne interdisait formellement la pratique de l'euthanasie, mais il existait un flou sur le suicide assisté. C'est pourquoi, depuis novembre 2014, le sujet était débattu et quatre projets de loi avaient été déposés, proposant :
·         l'interdiction totale du suicide assisté ;
·         l'interdiction du suicide assisté commercial ;
·         l'autorisation du suicide assisté par les médecins, sous certaines conditions ;
·         la légalisation du suicide assisté sans aucune condition.

Pendant les débats, beaucoup d'organisations se sont manifestées contre l'assistance au suicide. La plupart des politiques allemands, les professionnels de la prévention du suicide, la majorité des médecins, les responsables des religions monothéïstes et de la communauté juive ont respectivement eu l'occasion de manifester leur inquiétude face à la propagation du suicide assisté et leur opposition à une telle incitation à la mort.
Mercredi 5 novembre, le Parlement allemand a voté une loi pour faciliter l'accès aux soins palliatifs, afin de répondre au mieux aux besoins des personnes en fin de vie.
Source : Le Figaro


Articles similaires

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une carte blanche publiée dans le quotidien Le Soir du 10 décembre, le sénateur Philippe Mahoux, « père » de la loi relative à l'euthanasie en Belgique, appelle à « poursuivre le débat ». Partant du constat que la loi est d'application inégale sur le territoire (selon les données fournies par les différents rapports de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, une écrasante majorité des euthanasies rapportées sont pratiquées en Flandre), le sénateur Mahoux appelle les pou...

Lire la suite

L’euthanasie doit toujours être interdite!

L’euthanasie doit toujours être interdite!

- Euthanasie et suicide assisté

Résolution du Conseil de l'Europe.

Appelée à prendre position sur les directives anticipées ayant pour but de permettre à chacun d'exprimer anticipativement sa volonté de ne pas être maintenu en vie en telle ou telle circonstance, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a tenu à rappeler l'interdiction absolue de l'euthanasie.
Dans sa résolution 1859, intitulée « Protéger les droits humains et la dignité de la personne en tenant compte des souhaits précédemment exprimés par le...

Lire la suite

Détails des chiffres de l'euthanasie aux Pays-Bas

Détails des chiffres de l'euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Ce Flash Expert est une synthèse du rapport 2017 de l'euthanasie aux Pays-Bas

 6.585 euthanasies et suicides assistés ont été enregistrés aux Pays-Bas en 2017, annonce le Rapport annuel récemment publié des 5 Commissions régionales qui contrôlent la pratique. Cela signifie que 4,4% des néerlandais décédées (150.027) ont demandé à ce qu'un médecin provoque leur mort ou les y assiste (250 suicides assistés).

Cela représente également une hausse de 8% d'euthanasies officiellement déclarées par ...

Lire la suite