Afrique du Sud : l’euthanasie reste interdite

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Le mardi 6 décembre, la justice sud-africaine a cassé un jugement rendu en 2015, qui accordait à Robin Stransham-Ford, un avocat à la retraite atteint d'un cancer de la prostate en phase terminale, le droit à l'euthanasie. La Haute Cour de Pretoria avait alors reconnu au malade le droit d'accéder à un programme de suicide assisté. Le patient était néanmoins décédé avant le rendu du verdict. 

 

Le gouvernement sud-africain avait aussitôt fait appel et vient donc d'obtenir gain de cause auprès de la Cour suprême, qui a cassé le jugement. Celle-ci a effectivement estimé que l'accord qui avait été donné au malade n'était plus valable, celui-ci étant décédé avant la décision du tribunal de Prétoria, et sans que celui-ci n'en ait été averti.

 

Le gouvernement s'est félicité de cette décision de la Cour suprême, rappelant que l'euthanasie allait à l'encontre de la Constitution. Le ministre de la Justice Michael Masutha s'est dit « soulagé » : le jugement précédent « aurait pu avoir des implications considérables sur le droit  établi à la vie », a-t-il expliqué.

Judgement or the Supreme court of appeal of South Africa

Source : Bioedge - BBC


Articles similaires

Québec : privilégier l’euthanasie pour des raisons financières

Québec : privilégier l’euthanasie pour des raisons financières

- Euthanasie et suicide assisté

Paul Lefort, un médecin de famille canadien, vient de publier une tribune dans laquelle il dénonce le recours à l'euthanasie et explique qu'un tel acte "prend sa justification dans l'incapacité de la médecine à soulager, à défaut de guérir les conséquences inacceptables d'une maladie incurable". Le médecin de famille souligne que "l'échec du traitement ne reflète pas une impuissance médicale, mais un refus de soutien financier privant quatre malades sur cinq de l'accès aux soins palliatifs". D...

Lire la suite

Pays-Bas : nouvelle euthanasie en duo

Pays-Bas : nouvelle euthanasie en duo

- Euthanasie et suicide assisté

Nic et Trees Eldehorst habitant à Didam, étaient mariés depuis plus de 65 ans et ont demandé via la Levenseindkliniek (Clinique de fin de vie) à ce qu'un médecin provoque leur mort simultanément. Ils avaient 91 ans et leur condition physique se détériorait peu à peu depuis 5 ans, Nic ayant eu un infarctus en 2012 : cela réduisait sa mobilité tandis que sa femme Trees, elle aussi, commençait à ne plus savoir marcher et perdait parfois la mémoire. Craignant que Trees soit seule si son mari moura...

Lire la suite

Allemagne : prohibition de l’euthanasie et interdiction du suicide assisté commercial

Allemagne : prohibition de l’euthanasie et interdiction du suicide assisté commercial

- Euthanasie et suicide assisté

Le jeudi 6 novembre 2015 le Bundestag allemand a voté une loi interdisant le suicide assisté professionnalisé. Désormais, aider une personne à mourir et en retirer un avantage financier, est passible de trois ans d'emprisonnement. Sont visées les entreprises et associations fournissant ce type de service, mais aussi « toute personne physique (Ndlr : et donc aussi les médecins) capable d'aider de manière répétée des malades à mourir ».
Jusqu'ici, traumatisée par l'expérience nazie, l'Allemagne ...

Lire la suite