4 Avis du Comité national de Bioéthique de Belgique

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Avis n°57 du 16 décembre 2013 relatif aux aspects éthiques de la congélation des ovules en prévision d'une infertilité liée à l'âge. Cet avis a suscité beaucoup de questions de la part des journalistes présents. Le « Social freezing »  est une technique permettant à la femme, qui souhaite postposer une grossesse de plusieurs années, de faire cryoconserver (congeler) ses ovules pour augmenter ses chances d'avoir un enfant après 40 ans avec un taux de succès plus élevé (40%) que si elle était enceinte naturellement à cet âge déjà avancé.  L'avis du Comité avait été requis puisque, dans le cadre en question, on est loin des questions d'infertilité du couple. La femme est fertile mais décide de reporter à plus tard une éventuelle  grossesse. Peu de questions ont été soulevées quant au bien-fondé de la démarche et notamment quand elles s'adressent à l'intérêt de l'enfant.

 

 

Avis n° 59 du 27 janvier 2014 relatif aux aspects éthiques de l'application de la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie l'avis « euthanasie ». On a entendu lors de la présentation de l'Avis que les brigades volantes de médecins qui pratiqueraient l'euthanasie, constitueraient  une « meilleure » alternative que les services « mouroirs ».  Aucune intervention n'a souligné le mérite et le dévouement des brigades volantes de soins palliatifs dont le seul but est de  soulager au maximum la souffrance des malades au quotidien.

Avis n°58 concerne le financement de médicaments onéreux et l'Avis n° 60 du 27 janvier 2014 relatif aux aspects éthiques de la transplantation hépatique chez des malades souffrant d'hépatite alcoolique aiguë (HAA) et qui ne répondent pas aux traitements médicaux classiques.


Articles similaires

Belgique : euthanasie des mineurs

Belgique : euthanasie des mineurs

- Euthanasie et suicide assisté

Les mêmes auteurs ont également déposé le 28 octobre 2010 une proposition de loi relative à l'euthanasie des mineurs.

Ils proposent que tout mineur ayant la faculté de discernement (12 ans) puisse demander l'euthanasie dans les mêmes conditions qu'une personne majeure. La décision serait prise en accord avec les parents et une équipe médicale composée au moins du médecin traitant, de l'infirmier traitant, d'un pédopsychologue ou d'un psychiatre et d'un assistant social.

 Si le mineur n'a pas...

Lire la suite

Belgique: vers une nouvelle extension de l’euthanasie ?

Belgique: vers une nouvelle extension de l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Reprenant les textes déjà déposés lors de la précédente législature, trois propositions de loi (déposées par Mme Karin Jiroflée et consorts, sp.a ) modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie viennent d'être déposées à la Chambre des députés belge, sans qu'un agenda précis ne soit pour l'heure évoqué.
La première proposition (Doc 54 1013/001) vise à autoriser l'acte d'euthanasie pour le patient incapable d'exprimer sa volonté qui est inconscient ou qui est, dans le cadre d'une affe...

Lire la suite

Belgique : suicide en direct et éthique

Belgique : suicide en direct et éthique

- Euthanasie et suicide assisté

On avait déjà le reportage End Credits. Voici aujourd'hui Allow me to die réalisé (curseur 38'35'') par un journaliste d'investigation australien, Brett Mason, nous livrant sa vision de l'euthanasie en Belgique. A l'issue de sa recherche sur le régime le plus libéral au monde en matière d'euthanasie, il a publié le 15 septembre dernier un documentaire dans lequel il suit deux patients en demande d'euthanasie.
Le documentaire interroge sur le bien-fondé d'un régime qui permet l'euthanasie bien ...

Lire la suite