Déclaration anticipée pour euthanasie : une brochure en juin

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Directives anticipées

Actualités

Publié le : 16/04/2013

La déclaration anticipée exprimant la volonté de s'engager dans une procédure d'euthanasie fera l'objet d'une brochure d'information adressée en juin aux communes, a indiqué la ministre de la Santé Laurette Onkelinx (PS) interrogée au Sénat par Elke Sleurs (N-VA). La loi fait l'objet d'auditions au Sénat et plusieurs partis souhaiteraient notamment revoir les modalités entourant l'enregistrement de la déclaration. En attendant, la brochure rappellera à la population les conditions de la loi votée il y a dix ans.
Source : Belga, 28/03/2013


Voir Fiche didactique de l'IEB : « Qu'est-ce que la déclaration anticipée ? »
Les données chiffrées quant aux déclarations anticipées sont disponibles dans ce bulletin de l'IEB


Articles similaires

La directive anticipée d'euthanasie : Dossier complet

La directive anticipée d'euthanasie : Dossier complet

- Directives anticipées

Ce que tout un chacun désire, n'est-ce pas une euthanasie au sens étymologique du terme, c'est-à-dire une mort douce, une fin de vie sans souffrance et exempte de tout acharnement thérapeutique ?

Serait-ce ce désir que certaines personnes expriment en rédigeant une déclaration anticipée d'euthanasie ? L'euthanasie, moyen proposé pour mourir vite et sans ou avant la souffrance, apparaît comme une solution idoine à une fin de vie qualifiée par certains « d'inhumaine ». L'impression de maîtriser...

Lire la suite

La déclaration anticipée d'euthanasie

La déclaration anticipée d'euthanasie

- Directives anticipées

Ce que tout un chacun désire, n'est-ce pas une euthanasie au sens étymologique du terme, c'est-à-dire une mort douce, une fin de vie sans souffrance et exempte de tout acharnement thérapeutique ?

Serait-ce ce désir que certaines personnes expriment en rédigeant une déclaration anticipée d'euthanasie ? L'euthanasie, moyen proposé pour mourir vite et sans ou avant la souffrance, apparaît comme une solution idoine à une fin de vie qualifiée par certains « d'inhumaine ». L'impression de maîtriser...

Lire la suite

Déclaration anticipée en fin de vie

Déclaration anticipée en fin de vie

- Directives anticipées

Selon des chiffres de la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, cités par Mme Sleurs, quelque 40.000 personnes, parmi lesquelles 62% de femmes, ont déjà rempli une telle déclaration. Cinq ans après l'entrée en vigueur de ce système, elles doivent commencer à la confirmer. Pour éviter ce qu'elle considère comme une procédure administrative pénible, Elke Sleurs propose de doubler la validité de la déclaration. Celle-ci ne devrait être renouvelée qu'après dix ans, un délai qu'elle juge plus adé...

Lire la suite