Renouvellement du Comité consultatif de bioéthique

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Non classés

Actualités

Publié le : 09/03/2010

Le Comité Consultatif de bioéthique de Belgique est une instance belge indépendante des autorités créée en 1993 par un accord entre l'Etat fédéral et les différentes Communautés.

Ce Comité a pour mission de rendre des avis sur les problèmes soulevés par la recherche et ses applications dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ainsi que d'informer le public et les autorités sur ces problèmes. 

Il est composé de 43 membres issus des milieux politiques, universitaires, médicaux et juridiques. 

Le Comité rend un avis à la demande : 

-         Des présidents d'entités parlementaires ;
-         D'un membre de leur gouvernement ;
-         D'un organisme de recherche scientifique ;
-         D'un établissement de soins ;
-         D'un établissement d'enseignement supérieur ;
-         D'un comité d'éthique local. 

Pour voir sa nouvelle composition, cliquer ici
 

Source : IEB et Moniteur du 12 février 2010


Articles similaires

Bioéthique en Belgique: comment diffuser l'information?

- Droits et libertés

L'équipe de l'Institut Européen de Bioéthique veille et vous informe.

Certains de vos contacts apprécieraient-ils de recevoir nos dossiers et lettres électroniques?

Un clic suffit pour leur faire suivre ce courrier...!

Lire la suite

Pas besoin de gouvernement pour faire passer des lois de bioéthique

Pas besoin de gouvernement pour faire passer des lois de bioéthique

- Avortement

Le Parti Ecolo a lancé mardi dernier un appel aux autres partis politiques à constituer une majorité pour assouplir encore davantage les conditions d'accès à l'avortement. Etant donné la configuration politique du nouveau Parlement, il est fort probable qu'une telle majorité puisse se constituer. Or, peut-on accepter que le Parlement légifère sur une question aussi grave que l'avortement en l'absence d'un gouvernement?

C'est pourtant ce qui est en train de se passer dans les coulisses : en ef...

Lire la suite

Avis du Comité de Bioéthique: euthanasie pour fatigue de vivre et pour maladies psychiatriques

Avis du Comité de Bioéthique: euthanasie pour fatigue de vivre et pour maladies psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Peut-on euthanasier les patients qui ne sont pas en phase terminale, qui souffrent psychiquement ou qui sont atteints d'une maladie psychiatrique ?
Ce sont les fondements de la loi euthanasie qui sont mis en question par le Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique (CCBB)  dans l'Avis n° 73 qui vient d'être publié.

Ce document de 88 pages met le doigt sur les dysfonctionnements de la loi euthanasie en Belgique : si la demande d'euthanasie se base sur le concept de souffrance, comment la dé...

Lire la suite