Bioéthique en Belgique: comment diffuser l'information?

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Non classés

Actualités - Belgique

Publié le : 10/05/2010

L'équipe de l'Institut Européen de Bioéthique veille et vous informe.

Certains de vos contacts apprécieraient-ils de recevoir nos dossiers et lettres électroniques?

Un clic suffit pour leur faire suivre ce courrier...!


Articles similaires

Renouvellement du Comité consultatif de bioéthique

Renouvellement du Comité consultatif de bioéthique

- Droits et libertés

Le Comité Consultatif de bioéthique de Belgique est une instance belge indépendante des autorités créée en 1993 par un accord entre l'Etat fédéral et les différentes Communautés.

Ce Comité a pour mission de rendre des avis sur les problèmes soulevés par la recherche et ses applications dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ainsi que d'informer le public et les autorités sur ces problèmes. 

Il est composé de 43 membres issus des milieux politiques, universitaires, mé...

Lire la suite

Le juteux business des ovocytes en Belgique

Le juteux business des ovocytes en Belgique

- Don de gamètes

Après avoir interrogé différentes femmes donneuses d'ovocytes et plusieurs cliniques belges, la journaliste Sofia Costoglou révèle la réalité financière du don d'ovules dans une enquête pour « 7 à la Une » (RTBF).

En Belgique, la loi stipule que « la commercialisation des gamètes humains est interdite ». Cependant, bien que le don doive être gratuit, il peut néanmoins donner lieu à « une indemnité qui couvre les frais de déplacement ou de perte de salaire de la personne prélevée peut égaleme...

Lire la suite

Belgique : élargir les droits sociaux des femmes après une fausse couche

Belgique : élargir les droits sociaux des femmes après une fausse couche

- Grossesse

En Belgique, lorsqu'une femme enceinte perd son bébé, elle ne peut aujourd'hui faire valoir les droits associés à sa grossesse.
C'est pourquoi, le Conseil de l'égalité des chances entre hommes et femmes demande "une extension raisonnable des dispositions existantes en matière de protection de la maternité", afin de mieux protéger les travailleuses victimes d'une fausse couche, et notamment en ce qui concerne le droit au congé et aux indemnités de maternité, ainsi qu'à la protection contre le l...

Lire la suite