Vlaanderen: steeds meer mensen adopteren kinderen met een handicap

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Filiation

Actualités

Publié le : 15/03/2012

Tien minuten krachtige en geweldig reportage op de VRT.

 

 


 


Articles similaires

L'intégration du droit des handicapés dans la Constitution approuvée en Commission

L'intégration du droit des handicapés dans la Constitution approuvée en Commission

- Aidants proches

La Commission des Affaires institutionnelles du Sénat a adopté à l'unanimité une proposition de révision de la Constitution visant à insérer, en son titre II, un article 22ter garantissant le droit des personnes handicapées à bénéficier des mesures appropriées qui leur assurent "l'autonomie" et une intégration culturelle, sociale et professionnelle".
Ces nouveaux droits sectoriels, votés en Commission à l'initiative du sénateur Francis Delpérée, chef de groupe cdH, s'inscrivent dans le cadre d...

Lire la suite

Wij helpen zelfs mensen die bij de Levenseindekliniek werden afgewezen

Wij helpen zelfs mensen die bij de Levenseindekliniek werden afgewezen

- Euthanasie et suicide assisté

Belgische artsen interpreteren de wet beter en breder dan de Nederlandse. Daardoor is er hier de facto minder nood aan zoiets als de Levenseindekliniek, vertelt oncoloog Wim Distelmans. Hij is voorzitter van de Federale Commissie Euthanasie en medeoprichter van ULteam, het Uitklaring Levenseindevragen-team, bedoeld voor patiënten (en hun familie) met vragen rond het levenseinde.
De Nederlandse wetgeving laat meer toe, zoals euthanasie bij wilsonbekwame demente patiënten en minderjarigen, maar ...

Lire la suite

Euthanasie des bébés handicapés: controverse autour du « Protocole de Groningen »

Euthanasie des bébés handicapés: controverse autour du « Protocole de Groningen »

- Euthanasie et suicide assisté

Le "Protocole de Groningen " comprend une liste de critères qui permettent à un médecin de procéder à une euthanasie de bébés porteurs d'un handicap. En particulier, les parents doivent donner leur consentement, et le bébé doit souffrir de manière insupportable alors que son existence est sans espoir.

Cependant, depuis que le Gouvernement des Pays Bas a adopté ce protocole, aucun cas n'a été rapporté. En pratique, il semble que certains pédiatres optent pour l'arrêt de tout traitement, en ce ...

Lire la suite