Suisse : explosion du nombre de procréations médicalement assistées malgré de faibles résultats

Publié le : Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Le 22 septembre 2015, l'Office Fédéral de la Statistique (OFS) suisse a publié les données concernant les procréations médicalement assistées (PMA) en Suisse en 2014. Il révèle que le nombre de femmes ayant eu recours à la PMA depuis 2002 a presque doublé en 2014. Pourtant le taux de réussite est assez bas, puisque deux tiers des PMA entreprises échouent. Ce qui conduit à un très grand nombre d'embryons volontairement conçus, puis voués à la mort.
En 2014, 3 867 femmes ont eu recours à la PMA. La grande majorité concerne les femmes âgées de 30 à 44 ans et parmi celles-ci, 17,2% viennent de l'étranger.
Les causes de la stérilité sont à rechercher principalement chez les hommes (1 566 cas soit 40,5%) 670 chez les femmes (17,3%), et dans 1 168 des cas la stérilité provenait des deux partenaires (30,2%).
Parmi les 2396 embryons surnuméraires produits et/ou congélés lors de ces PMA, 2 390 ont été détruits en laboratoire, soit parce que le couple a renoncé à son projet (342), soit parce que les embryons ont arrêté de se développer (1781) ou qu'ils ont été jugés défectueux (61) après un Diagnostic Préimplantatoire (DPI). 6 embryons ont été mis à la disposition de la recherche.
Source : Office fédéral de la statistique de la Confédération suisse;

Loi sur la Procréation Médicalement Assistée en Suisse


Articles similaires

Suisse : nouveauté : des coaches en désir d’enfant soutiennent les couples infertiles

Suisse : nouveauté : des coaches en désir d’enfant soutiennent les couples infertiles

- Procréation médicalement assistée

En Suisse, de 10 à 15% des couples sont confrontés à des problèmes d'infertilité.

L'infertilité, physique ou psychologique, s'apparente à une crise existentielle pour de nombreuses femmes, comparables à un burn-out. Consciente de l'urgence liée à son âge, c'est la femme qui en souffre le plus, alors qu'elle n'est pas plus souvent que l'homme la cause de l'infertilité du couple (en Suisse, 30% des cas d'infertilité sont d'origine masculine, 30% d'origine féminine, 20% d'origine mixte et 20% d'...

Lire la suite

ISO 9001 pour un service de Procréation Médicalement Assistée

ISO 9001 pour un service de Procréation Médicalement Assistée

- Procréation médicalement assistée

Le Service de Procréation médicalement assistée (PMA)du Centre hospitalier régional de Namur (CHRN) pratique actuellement plus de 300 cycles FIV (Fécondation In Vitro) par an. "Plus d'un couple sur deux repart avec une grossesse après un seul cycle de traitement. Et tout cela en conservant un esprit de famille et personnalisé", commente le Dr Patrick-Charles Pauwels, chef du service.
Ayant beaucoup investi en vue d'une amélioration continuelle des "performances", le centre vient d'obtenir le c...

Lire la suite

Pays-Bas : accès à  la Procréation Médicalement Assistée jusqu’à 50 ans ?

Pays-Bas : accès à la Procréation Médicalement Assistée jusqu’à 50 ans ?

- Procréation médicalement assistée

Faut-il permettre aux femmes de 50 ans de recourir à une procréation médicalement assistée (PMA) avec leurs ovocytes congelés 15 ans auparavant ? C'est la question que pose la Ministre de la santé des Pays-Bas, Edith Schippers, alors que la limite actuelle autorisée par la loi est de 45 ans dans ce pays.
La question sous-jacente est aussi celle du « Social freezing », qui permet aux femmes de faire prélever leurs ovocytes lorsqu'elles sont jeunes et de les faire congeler par le processus de vi...

Lire la suite