Suisse : explosion du nombre de procréations médicalement assistées malgré de faibles résultats

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Actualités

Publié le : 29/09/2015

Le 22 septembre 2015, l'Office Fédéral de la Statistique (OFS) suisse a publié les données concernant les procréations médicalement assistées (PMA) en Suisse en 2014. Il révèle que le nombre de femmes ayant eu recours à la PMA depuis 2002 a presque doublé en 2014. Pourtant le taux de réussite est assez bas, puisque deux tiers des PMA entreprises échouent. Ce qui conduit à un très grand nombre d'embryons volontairement conçus, puis voués à la mort.
En 2014, 3 867 femmes ont eu recours à la PMA. La grande majorité concerne les femmes âgées de 30 à 44 ans et parmi celles-ci, 17,2% viennent de l'étranger.
Les causes de la stérilité sont à rechercher principalement chez les hommes (1 566 cas soit 40,5%) 670 chez les femmes (17,3%), et dans 1 168 des cas la stérilité provenait des deux partenaires (30,2%).
Parmi les 2396 embryons surnuméraires produits et/ou congélés lors de ces PMA, 2 390 ont été détruits en laboratoire, soit parce que le couple a renoncé à son projet (342), soit parce que les embryons ont arrêté de se développer (1781) ou qu'ils ont été jugés défectueux (61) après un Diagnostic Préimplantatoire (DPI). 6 embryons ont été mis à la disposition de la recherche.
Source : Office fédéral de la statistique de la Confédération suisse;

Loi sur la Procréation Médicalement Assistée en Suisse


Articles similaires

Nouvelle Fiche ! La procréation médicalement assistée

- Procréation médicalement assistée

Fiche Didactique n° 8 :  ICI

BREVE DESCRIPTION : Définition, Statistiques  pour la Belgique,  les différentes techniques de PMA.
QUE DIT LE DROIT BELGE ?
APPRECIATION CRITIQUE - L'explosion du nombre de traitements - La PMA est-elle toujours nécessaire d'un point de vue strictement médical ? - Droit à l'enfant et droit de l'enfant - Le recours à une PMA est-il sans danger ? - Une chosification du corps ? - Le droit à l'information.

Lire la suite

Royaume-Uni : réduire les dépenses en matière de procréation médicalement assistée

Royaume-Uni : réduire les dépenses en matière de procréation médicalement assistée

- Procréation médicalement assistée

Confrontée à une exigence de 22 milliards de livres d'économies au cours des cinq prochaines années, la NHS (National Health Service) envisage de réduire fortement le montant de la prise en charge et la fréquence des remboursements de la PMA au Royaume-Uni.
Le groupe Somerset Clinical Commissioning a annoncé qu'à partir du mois d'avril, un seul cycle de FIV serait remboursé par la NHS, et que pour réduire le temps d'attente des couples stériles, ceux qui avaient déjà un enfant, ne seraient plu...

Lire la suite

Europe : recours accru à la FIV malgré une fertilité stable.

Europe : recours accru à la FIV malgré une fertilité stable.

- Procréation médicalement assistée

Un article du European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology fait état d'un usage toujours plus conséquent de la fécondation in vitro (FIV) malgré une fertilité stable. Depuis la mise au point de cette technique en 1978, 1,4 millions d'enfants en seraient nés en Europe selon ESHRE (4 millions dans le monde).

La forte hausse des demandes de FIV laisse penser que la population est de plus en plus confrontée à une incapacité à concevoir naturellement. Notre santé reproducti...

Lire la suite