Mariage homosexuel et procréation médicalement assistée : Cour européenne des droits de l'homme

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Actualités

Publié le : 15/03/2012

Dans un arrêt de ce 15 mars 2012 (req.n°25951/07) Affaire Gas et Dubois contre France, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a jugé que la France n'a pas violé la Convention européenne des droits de l'homme en refusant à une femme homosexuelle la faculté d'adopter l'enfant de sa partenaire, et en limitant l'accès à l'aide médicale à la procréation (AMP) avec donneur aux couples hétérosexuels, car l'AMP est toujours subordonnée à un but thérapeutique. Elle a par ailleurs rappelé que la Convention européenne des droits de l'homme n'imposait pas d'ouvrir le mariage à un couple homosexuel, et que le mariage confère un statut particulier à ceux qui s'y engagent. Des personnes ayant conclu un pacte civil de solidarité sociale ne peuvent donc pas prétendre se trouver dans une situation juridique comparable à celle des couples mariés.
À noter que la petite fille a été conçue en Belgique par la technique de la procréation médicalement assistée en ayant recours à un don de sperme anonyme. L'enfant ne connaîtra donc jamais son père.


Articles similaires

Limiter le recours aux procréations médicalement assistées en  Belgique ?

Limiter le recours aux procréations médicalement assistées en Belgique ?

- Procréation médicalement assistée

Ce 23 octobre 2012, une proposition de loi a été déposée par Mme Elke Sleurs et consorts (doc 5-1816/1), afin d'instaurer une obligation d'échange d'information préalable à chaque traitement de l'infertilité.

Les auteurs partent d'un constat : l'augmentation constante du nombre de traitements de l'infertilité (2000 patients par 1 000 000 d'habitants, alors que la moyenne européenne tourne autour de 500) et des remboursements toujours plus généreux. L'IST (Instituut voor Samenleving en Techno...

Lire la suite

Plus de 24 millions d’euros pour la procréation médicale assistée en Belgique

Plus de 24 millions d’euros pour la procréation médicale assistée en Belgique

- Procréation médicalement assistée

En 2010, l'assurance maladie-invalidité (Inami) a remboursé 19.469 fécondations in vitro, 18.498 inséminations artificielles, 14.952 ponctions d'ovocytes et 17.757 "lavages" de sperme afin de le rendre plus fécondant. Le coût total de ces opérations a été de 10,01 millions d'euros.

S'ajoute à cela, en 2010 toujours, la prise en charge par l'Inami de 16.019 forfaits pour traiter l'infertilité féminine contre 10.327 l'année précédente. Coût total: 14,534 millions d'euros. Au total, cela revient...

Lire la suite

Nouvelle Fiche ! La procréation médicalement assistée

- Procréation médicalement assistée

Fiche Didactique n° 8 :  ICI

BREVE DESCRIPTION : Définition, Statistiques  pour la Belgique,  les différentes techniques de PMA.
QUE DIT LE DROIT BELGE ?
APPRECIATION CRITIQUE - L'explosion du nombre de traitements - La PMA est-elle toujours nécessaire d'un point de vue strictement médical ? - Droit à l'enfant et droit de l'enfant - Le recours à une PMA est-il sans danger ? - Une chosification du corps ? - Le droit à l'information.

Lire la suite