ISO 9001 pour un service de Procréation Médicalement Assistée

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Actualités

Publié le : 19/05/2011

Le Service de Procréation médicalement assistée (PMA)du Centre hospitalier régional de Namur (CHRN) pratique actuellement plus de 300 cycles FIV (Fécondation In Vitro) par an. "Plus d'un couple sur deux repart avec une grossesse après un seul cycle de traitement. Et tout cela en conservant un esprit de famille et personnalisé", commente le Dr Patrick-Charles Pauwels, chef du service.
Ayant beaucoup investi en vue d'une amélioration continuelle des "performances", le centre vient d'obtenir le certificat ISO 9001. "Recevoir l'agrément de la firme Veritas est une réelle source de satisfaction au regard de l'immense travail accompli ces derniers mois", indique le Dr Pauwels. "L'objectif principal est de mettre en oeuvre toutes les techniques existantes les plus récentes et validées visant à obtenir les meilleurs résultats possibles en termes de naissances et de contrôler tous les paramètres pouvant influencer le résultat et la sécurité des techniques de PMA", explique Anne Vansteenbrugge, biologiste.
Il fallait aussi répondre aux arrêtés royaux relatifs aux banques de matériel corporel humain : tout centre de PMA disposant d'un laboratoire manipulant des cellules et tissus doit être conforme afin de disposer d'un agrément.

Source : La Libre.be


Articles similaires

Limiter le recours aux procréations médicalement assistées en  Belgique ?

Limiter le recours aux procréations médicalement assistées en Belgique ?

- Procréation médicalement assistée

Ce 23 octobre 2012, une proposition de loi a été déposée par Mme Elke Sleurs et consorts (doc 5-1816/1), afin d'instaurer une obligation d'échange d'information préalable à chaque traitement de l'infertilité.

Les auteurs partent d'un constat : l'augmentation constante du nombre de traitements de l'infertilité (2000 patients par 1 000 000 d'habitants, alors que la moyenne européenne tourne autour de 500) et des remboursements toujours plus généreux. L'IST (Instituut voor Samenleving en Techno...

Lire la suite

Pologne : précipitation politique pour légaliser les techniques de procréation médicalement assistée

Pologne : précipitation politique pour légaliser les techniques de procréation médicalement assistée

- Procréation médicalement assistée

Voulant mettre à profit les derniers jours du gouvernement libéral, les députés de la plateforme civique et de gauche ont adopté un projet de loi en faveur de la fécondation in vitro (FIV),ce 25 juin 2015. Ils entament ainsi, à la hâte, le processus législatif qui ouvrira l'accès aux parents désireux d'avoir des enfants à la Procréation Médicalement Assistée. 
Le projet de loi prévoit que le nombre d'embryons surnuméraires sera limité à 6. Les embryons conçus et dépassant ce nombre ne pourront...

Lire la suite

Royaume-Uni : réduire les dépenses en matière de procréation médicalement assistée

Royaume-Uni : réduire les dépenses en matière de procréation médicalement assistée

- Procréation médicalement assistée

Confrontée à une exigence de 22 milliards de livres d'économies au cours des cinq prochaines années, la NHS (National Health Service) envisage de réduire fortement le montant de la prise en charge et la fréquence des remboursements de la PMA au Royaume-Uni.
Le groupe Somerset Clinical Commissioning a annoncé qu'à partir du mois d'avril, un seul cycle de FIV serait remboursé par la NHS, et que pour réduire le temps d'attente des couples stériles, ceux qui avaient déjà un enfant, ne seraient plu...

Lire la suite