France : le CCNE favorable à la PMA pour les couples de lesbiennes et femmes seules

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Actualités

Publié le : 29/06/2017

Ce 27 juin, le Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE) a rendu public son avis consultatif sur les « demandes sociétales relatives à l'Assistance médicale à la procréation » (PMA).

Dans cet avis, le CCNE maintient sa ferme opposition à la GPA et refuse l'autoconservation des ovocytes à des fins sociales (Social Freezing) en la jugeant « difficilement défendable ».

Cependant, il se montre favorable à l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules. Ainsi, la PMA n'aurait plus comme seule finalité de pallier des infertilités d'origine pathologique, mais répondrait à une simple demande « sociétale » de concevoir un enfant en cas d'absence de partenaire masculin. Toutefois, on peut noter dans cet avis que le CCNE n'aborde que la question de l'insémination artificielle avec donneur et passe sous silence la fécondation in vitro.

Source : CCNE


Articles similaires

Un fœtus "transvasé" d’un utérus à l’autre ? Deux femmes se sont partagées « leur » grossesse

Un fœtus "transvasé" d’un utérus à l’autre ? Deux femmes se sont partagées « leur » grossesse

- Procréation médicalement assistée

Deux femmes britanniques sont devenues le premier couple à devenir parents d'un bébé porté successivement dans le ventre de deux femmes.
Comme le rapporte le quotidien The Telegraph, cette procédure dite de « co-maternité », réalisée au sein de la London Women's Clinic's, s'est déroulée en plusieurs phases. La première femme, Donna Francis-Smith, s'est dans un premier temps fait prélever un ovocyte. Cet ovocyte a été ensuite été fécondé de manière assistée (à l'extérieur de son utérus) avec de...

Lire la suite

Affaire PETITHORY LANZMANN contre France / Insémination post mortem sperme

Affaire PETITHORY LANZMANN contre France / Insémination post mortem sperme

- Procréation médicalement assistée

Peut-on revendiquer le droit de disposer du sperme de son fils défunt afin de faire réaliser une procréation médicalement assistée (PMA), et d'ainsi devenir grand-parent ? C'est à cette question qu'a répondu la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) le 12 novembre dernier, dans une affaire portée par Mme Dominique Petithory Lanzmann, femme du réalisateur Claude Lanzmann. Leur fils avait procédé à une congélation de ses gamètes avant son décès survenu en 2017, afin de pouvoir s'assurer un...

Lire la suite

Espagne : les femmes désirant un enfant seront satisfaites ou remboursées

Espagne : les femmes désirant un enfant seront satisfaites ou remboursées

- Procréation médicalement assistée

« Satisfaites ou remboursées » est le nouveau slogan de L'Institut Valencien de l'Infertilité (IVI). Cette clinique espagnole propose de rembourser intégralement ses patientes qui ne tombent pas enceintes après deux ans d'essais dans le cadre de leur programme de PMA « IVI Baby ».

« Avec IVI Baby, vous aurez votre bébé à la maison dans un délai maximum de 24 mois » promet-elle sur son site.

Entre 2012 et 2016, plus de 4.600 Françaises s'étaient déjà rendues à l'IVI dans l'espoir de repartir ...

Lire la suite