Explosion du nombre de traitements de procréation médicale en Belgique : Nouvelle Fiche Didactique

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Actualités - Belgique

Publié le : 23/08/2017

Au cours des dernières années, on constate une augmentation considérable du nombre de traitements de l'infertilité en Belgique. Le nombre de cycles de traitement par FIV / ICSI a plus que doublé entre 2004 et 2014, passant de 14.652 à 33.370 durant cette période. On a de plus enregistré une augmentation inexpliquée de presque 20% du nombre des traitements chez les moins de 36 ans.
La Belgique est-elle plus sujette à l'infertilité ou plus prompte à lancer des traitements lourds et coûteux ? Assiste-t-on à une surconsommation dans le domaine de la médecine reproductive ?
Dans, l'European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology notamment, en mai 2017, des scientifiques s'alarment du recours beaucoup trop fréquent à la FIV / ICSI.
Le Collège de médecins « Médecine de la reproduction » — l'organe responsable de l'organisation de l'évaluation externe de la médecine reproductive — s'inquiétait déjà en 2011 du recours banalisé à la PMA. En serait-on donc arrivé à abuser de ces techniques ? S'il y a bien l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé qui est chargée de contrôler la pratique de la PMA, en réalité, ce contrôle semble plutôt faible.

Suite : Fiche didactique détaillant les techniques, le cadre légal mais aussi les questions éthiques.
 


Articles similaires

Belgique : l’oncofreezing pour pallier les risques d’infertilité

Belgique : l’oncofreezing pour pallier les risques d’infertilité

- Procréation médicalement assistée

Entre la mi-avril 2017 et la mi-janvier 2018, 303 patients atteints d'un cancer ont fait congeler leur matériel génétique destiné à la reproduction (ovules et sperme). Parmi eux, 209 hommes et 94 femmes. 30 personnes avaient moins de 16 ans.

Cette technique de l' « oncofreezing »  est principalement appliquée chez les jeunes patients devant subir un traitement lourd qui pourrait affecter leur fertilité, tel que la chimiothérapie, explique le cabinet de la ministre de la Santé. "Grâce à cette ...

Lire la suite

Coût de la procréation médicale en 2008 en Belgique : près de 100.000.000 euros

Coût de la procréation médicale en 2008 en Belgique : près de 100.000.000 euros

- Procréation médicalement assistée

Au cours des dernières années, on constate une augmentation considérable du nombre de traitements de l'infertilité en Belgique. Le nombre de cycles de traitement par FIV/ICSI a doublé entre 2004 et 2008, passant de 14.652 à 29.541 durant cette période.
Le nombre des naissances y associées a suivi la même évolution, passant de 2.443 à 4.942. On a en outre enregistré une augmentation inexpliquée de 20 % du nombre des traitements chez les moins de trente-cinq ans.
En Belgique, deux mille patients...

Lire la suite

Nieuwe Fiche ! Medisch begeleide voortplanting

Nieuwe Fiche ! Medisch begeleide voortplanting

- Procréation médicalement assistée

Didactische Fiche n° 8 :     HIER

KORTE INLEIDING : Definitie, Statistieken voor België, De verschillende technieken voor MBV.
WAT ZEGT HET RECHT in België ?
KRITISCHE BESCHOUWING : Een enorme stijging van het aantal behandelingen wegens onvruchtbaarheid - Is MBV altijd noodzakelijk vanuit een strikt medisch standpunt ? - Recht op een kind en rechten van het kind - Is beroep doen op een MBV zonder gevaar? - Wordt het lichaam niet gereduceerd tot een ding? - Het recht op informatie.

Lire la suite