Bruxelles : le 27 mars à 15h, deuxième Marche pour la Vie.

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Non classés

Actualités

Publié le : 21/03/2011

Nous avons tous été un embryon.

DIMANCHE 27 MARS 15h MONT DES ARTS (PLACE ROYALE).  

Plus de vingt ans après la dépénalisation de l'avortement en Belgique, le nombre d'avortements continue à augmenter : 19.421 en 2009, auxquels il faut ajouter environ 3.000 avortements de femmes belges à l'étranger. En outre, la proportion de très jeunes femmes demandant une interruption volontaire de grossesse (IVG) est en progression constante.

De plus en plus de femmes témoignent des difficultés personnelles liées à la décision d'interrompre une grossesse non planifiée, des diverses pressions qui ont souvent conduit à un choix que beaucoup regrettent ensuite et des séquelles psychologiques possibles qui peuvent persister pendant bien des années. Mais ce sujet reste tabou : il fait l'objet d'une véritable dénégation du politique pour des raisons idéologiques. 

Cette Marche pour la vie est organisée par un collectif d'étudiants.

Pour plus d'informations http://www.marchforlife.be
 


Articles similaires

Bruxelles: Marche internationale pour la vie le 28 mars 2010

- Début de vie

Une marche internationale pour la vie est organisée à Bruxelles à l'occasion des 20 ans de la dépénalisation de l'avortement en Belgique: http://www.28march2010.be/
Le rassemblement aura lieu à 14h30 le dimanche 28 mars 2010, Place Royale.

Lire la suite

Université de la Vie aussi à Bruxelles

- Début de vie

Programme 2017 : les 4 lundis du mois de Janvier 2017 !

voir : www.universitedelavie.fr

Lire la suite

Clinique St Luc (Bruxelles) : banque de cellules souches adipeuses

- Génétique

La Banque de cellules souches adipeuses de Saint-Luc propose l'autotransplantation aux patients atteints de non-consolidation osseuse (post-traumatique, après exérèse d'une tumeur) ou plaies après radiothérapie. Cette technique consiste à prélever de la graisse sur le patient puis d'en extraire des cellules souches (adultes) qui permettront de reconstruire les os et de guérir les plaies. Six patients à ce jour ont déjà bénéficié d'une autogreffe de cellules souches adipeuses. Ce programme est ...

Lire la suite