Proposition de loi, pas de préjudice du seul fait de sa naissance

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 02/05/2012

Le 13 février 2012, une proposition de loi a été déposée devant la Chambre des Représentants en vue d'insérer dans le Code civil un article 1383bis précisant qu'« il n'y a pas de préjudice du seul fait de sa naissance ». Son auteur, Daniel Bacquelaine (MR), part du constat que, par un arrêt du 21 septembre 2010, la Cour d'appel de Bruxelles a décidé qu'un enfant né handicapé pouvait demander la réparation de son préjudice résultant du fait d'être né handicapé.
L'auteur s'inquiète de la diffusion de cette jurisprudence éthiquement contestable qui établit une hiérarchie entre  les vies humaines, qui taxerait d' « irresponsables » les parents qui gardent un enfant handicapé et qui imposerait une obligation de résultat aux échographistes. Selon l'auteur, le principe de solidarité impose à la société d'assurer une place à la personne handicapée. Le nouvel article 1383bis ne ferait pas obstacle à la possibilité d'exercer un  recours contre le médecin lorsque le handicap résulte d'une faute et non de la nature.

Pour rappel Dossier de l'IEB : "La naissance handicapée : un préjudice indemnisable ?"


Articles similaires

UCL - Bruxelles: allogreffe ovarienne suivie d'une naissance

UCL - Bruxelles: allogreffe ovarienne suivie d'une naissance

- Grossesse

Une patiente précocement ménopausée suite à une chimiothérapie et des rayons a pu mener à terme sa grossesse grâce à une allogreffe d'ovaire. Ce tissu ovarien a été prélevé chez sa soeur génétiquement différente mais " HLA " compatible. Il s'agit de la première naissance au monde après allogreffe de tissu ovarien entre soeurs non jumelles.

Communiqué de presse des Cliniques St Luc

Lire la suite

Belgique : deux propositions pour permettre l’accouchement dans la discrétion

Belgique : deux propositions pour permettre l’accouchement dans la discrétion

- Grossesse

Deux propositions ont été déposées au cours des derniers mois au Parlement belge en vue de permettre l'accouchement dans la discrétion, tout en respectant le droit de connaître ses origines.
Une proposition de loi a été déposée à la Chambre des représentants le 16 septembre 2014 par Madame Vanessa Matz et Monsieur Francis Delpérée.
Partant du constat qu'en Belgique, le nom de la mère est obligatoirement mentionné dans l'acte de naissance, ce qui donne lieu à des cas d'accouchements clandestins...

Lire la suite

Propositions de loi : accouchement discret : des mamans anonymes ?

Propositions de loi : accouchement discret : des mamans anonymes ?

- Grossesse

Plusieurs partis politiques ont déposé des propositions de loi afin de permettre à certaines mamans d'accoucher dans la discrétion, sans devoir décliner leur identité à l'hôpital ni déclarer l'enfant à l'Administration communale.

Plusieurs variantes sont proposées (MR, l'Open VLD, sp.a et CD &V). L'argumentation de la N-VA est éclairante et documentée. On comprend ainsi qu'il existe aujourd'hui en Belgique une large majorité pour faire voter ce texte avant la fin de la législature. Elke Sleur...

Lire la suite