Faut-il soutenir Amnesty International?

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 02/05/2013

"Signons pour le respect des droits sexuels et reproductifs dans le monde, maintenant et pour les générations futures" demande Amnesty International (AI) dans sa dernière campagne (2 mai 2013). 

Utilisant la terminologie « droits sexuels et reproductifs », A.I. présente l'accès à la contraception et à l'avortement comme des droits fondamentaux pour les femmes.

Ce qui explique pourquoi les opposants à l'avortement interpellent depuis plusieurs années cette organisation qui d'autre part, défend tellement bien certains droits de l'homme. En l'occurrence, Amnesty International ne considère pas l'embryon humain comme un sujet dont les droits fondamentaux, tel le droit à la vie, devraient être également défendus.


Articles similaires

Des femmes enceintes au Parlement européen pour fêter la Convention internationale des droits de l’enfant !

Des femmes enceintes au Parlement européen pour fêter la Convention internationale des droits de l’enfant !

- Grossesse

C'est en présence de la Reine Mathilde que le Parlement européen a organisé ce 20 novembre une conférence pour fêter les 30 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant. Plusieurs femmes enceintes se sont jointes à l'assemblée : elles ont voulu porter la voix des enfants à naître, encore incapables de s'exprimer mais dont la vie mérite protection selon cette même Convention.

En effet, la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, ratifiée par la Belgique le 20 no...

Lire la suite

Amnesty International soutient une politique pro-avortement

Amnesty International soutient une politique pro-avortement

- Avortement

Les Irlandais auront à se prononcer cet été par referendum sur l'abolition du huitième amendement de sa Constitution. Cet amendement reconnaît comme équivalent le droit à la vie de la mère et celui de l'enfant à naitre, et justifie que l'avortement est encore partiellement interdit dans ce pays. Afin d'influencer l'opinion publique, « Amnesty International Irlande » (A.I.I.), a organisé une campagne pro-avortement pour l'occasion et a accepté la somme de 137.000€ de la Fondation américaine « O...

Lire la suite

"Ce ne peut être le rôle de l’Etat de soutenir activement des actions suicidaires"

"Ce ne peut être le rôle de l’Etat de soutenir activement des actions suicidaires"

- Euthanasie et suicide assisté

En Allemagne, le ministre de la Santé Jens Spahn (CDU) doit lutter contre les conséquences d'un arrêt ouvrant la voie au suicide assisté. Depuis que la cour de Leipzig a reconnu « le droit pour un patient dont la maladie est incurable et la souffrance insupportable, de décider comment et quand finir sa vie », l'Institut fédéral pour les médicaments et dispositifs médicaux (BfArM) a reçu 123 demandes pour acheter des produits létaux de la part de personnes voulant se suicider.

En juin 2018, le...

Lire la suite