Etude de l'ONE : des mamans toujours plus âgées.

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 30/01/2014

Dans son dernier rapport, l'ONE s'est notamment penché sur l'âge des mères à l'accouchement. Et contrairement à ce qu'on lit parfois, les mères adolescentes ne sont pas plus nombreuses qu'avant. Bien au contraire. Si en 1998, près de 4% des jeunes mamans avaient moins de 20 ans, elles ne sont plus que 2 % quinze ans plus tard. Durant cette période, la proportion de mères âgées de 20 à 29 ans a également diminué de manière nette, passant de 56% à 43%.
Les jeunes mamans sont donc de moins en moins… jeunes. Si, en 1998, on comptait quelque 38% de parturientes trentenaires, elles étaient, en 2012, plus de 48%. Et dans les maternités de Wallonie et de Bruxelles, il convient de féliciter, dans un cas sur vingt, une femme ayant franchi le cap de la quarantaine. Soit trois fois plus qu'à la fin du siècle dernier.
Source : Le Journal du Médecin du 06/12/2013


Articles similaires

Propositions de loi : accouchement discret : des mamans anonymes ?

Propositions de loi : accouchement discret : des mamans anonymes ?

- Grossesse

Plusieurs partis politiques ont déposé des propositions de loi afin de permettre à certaines mamans d'accoucher dans la discrétion, sans devoir décliner leur identité à l'hôpital ni déclarer l'enfant à l'Administration communale.

Plusieurs variantes sont proposées (MR, l'Open VLD, sp.a et CD &V). L'argumentation de la N-VA est éclairante et documentée. On comprend ainsi qu'il existe aujourd'hui en Belgique une large majorité pour faire voter ce texte avant la fin de la législature. Elke Sleur...

Lire la suite

Diagnostic préimplantatoire : pas de risque selon une étude de l’UZ Brussel

Diagnostic préimplantatoire : pas de risque selon une étude de l’UZ Brussel

- Diagnostics prénataux

Une biopsie embryonnaire, soit un examen génétique  (DPI) au cours duquel une ou deux cellules d'un embryon âgé de trois jours sont prélevées, n'entraîne pas d'anomalies telles que des malformations chez les bébés. C'est ce qu'il ressortirait d'une étude du Centre de génétique médicale de l'UZ Brussel.
De plus, aucune différence significative n'aurait été constatée au niveau des paramètres de croissance, du poids à la naissance, ainsi que du développement mental et psychomoteur, par rapport à ...

Lire la suite

Révision de la loi avortement en Alabama : la femme, toujours victime, ne sera jamais condamnée

Révision de la loi avortement en Alabama : la femme, toujours victime, ne sera jamais condamnée

- Avortement

« Une femme qui avorte ne sera pas condamnée, étant considérée comme victime, mais le médecin qui pratique l'avortement en revanche encoure une peine allant de 10 à 99 ans de prison. » C'est ce que prévoit la nouvelle loi adoptée par la gouverneure d'Alabama Kay Ivey ce mercredi 15 mai 2019.   « Notre position est simplement que l'enfant à naître est une personne, et le projet de loi va directement dans ce sens » a déclaré le représentant de l'Etat, Rich Wingo.

La loi édicte toutefois qu'en c...

Lire la suite