Conditions pour obtenir et conserver du sang de cordon

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 07/11/2011

Le 7 novembre 2011 (moniteur belge du 07 décembre 2011), un Arrêté royal a été pris afin de fixer  les conditions auxquelles les banques de matériel corporel humain doivent répondre afin de pouvoir obtenir et conserver du sang de cordon. Cet arrêté est pris en application de la loi du 19 décembre 2008 relative à l'obtention et l'utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales ou à des fins de recherche scientifique.

Cette loi interdit le prélèvement et le stockage de matériel corporel humain destiné à un usage différé pour un receveur particulier, que ce soit le donneur lui-même ou un de ces proches. Néanmoins, désigner un receveur particulier reste possible dans deux cas, soit que le receveur désigné présente un risque exceptionnellement élevé d'une pathologie, soit que le matériel corporel reste également disponible pour un tiers et est enregistré. Cet arrêté royal prévoit justement cette obligation d'enregistrement. Le sang de cordon devra être répertorié sur un registre faisant partie d'un réseau international de registres de sang de cordon qui assure la communication du demandeur d'unités de sang de cordon avec un typage HLA (Human Leucocyte Antigen) spécifique, à l'établissement qui conserve le sang de cordon, et ce en vue de la mise à disposition effective.

Voir aussi Dossier de l'IEB "Cellules souches du cordon ombilical"


Articles similaires

Besoins en sang de cordon en Belgique

Besoins en sang de cordon en Belgique

- Grossesse

Avec ses quelque 540.885 unités immédiatement disponibles inventoriées dans le monde, le sang de cordon est aujourd'hui considéré comme une source de cellules souches hématopoïétiques (CSH) équivalente à d'autres types de greffes pour les enfants ou comme une source alternative acceptable de CSH pour les adultes. Outre les transplantations non apparentées, il est également possible, pour certaines indications, de réaliser des transplantations intrafamiliales pour autant que des greffes de bonn...

Lire la suite

Usage autologue du sang de cordon : aspects cliniques et scientifiques.

Usage autologue du sang de cordon : aspects cliniques et scientifiques.

- Grossesse

Le Conseil Supérieur de la santé a publié en juin 2011 un document intitulé « Usage autologue du sang de cordon : Aspects cliniques et scientifiques. »

Afin d'examiner la problématique du banking de Sang de cordon (SC), le groupe de travail s'est penché sur les 3 questions suivantes : 
 - quelles preuves scientifiques justifient le banking de SC à des fins autologues ? 
 - quelles sont les utilisations cliniques actuelles ou éventuelles du SC autologue ? 
 - quels sont les problèmes de qualit...

Lire la suite

Etablissements belges agréés pour conserver le matériel corporel humain, y compris les embryons

- Génétique

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé a établi la liste des établissements agréés pour traiter et/ou conserver le « matériel corporel humain », agréments octroyés entre le 1er novembre 2010 et le 30 novembre 2010, en application de la loi du 19 décembre 2008 relative à l'obtention et à l'utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales humaines ou à des fins de recherche scientifique. 
Parmi les 28 établissements repris - dont deux firmes privée...

Lire la suite