Accouchement dans la discrétion : discussion en Commissions réunies

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Grossesse

Actualités

Publié le : 01/03/2013

C'est ce mardi 5 mars que s'est réunie la Commission Justice & Affaires sociales afin de discuter  les différentes porpositions de loi relatives à l'accouchement sous X. Ils ont entendu le point de vue de différents experts désignés : Mme Géraldine Mathieu, Faculté de Droit, Université de Namur; prof. Patrick Senaeve, Instituut voor Familierecht en Jeugdrecht, KULeuven; M. Jo Labens, fondateur et coordinateur de Gewenst Kind vzw; M. Bernard Devos, délégué général aux droits de l'enfant; M. Bruno Vanobberghen, kinderrechtencommissaris; Mme Jehanne Sosson, Centre de Droit de la Personne, de la Famille et de son Patrimoine, UCL.

 


Articles similaires

Luxembourg : législation relative aux adoptions et à la problématique de l’accouchement anonyme

Luxembourg : législation relative aux adoptions et à la problématique de l’accouchement anonyme

- Grossesse

La Commission Nationale d'Ethique (C.N.E.) avait été saisie en 2007, d'une demande d'avis concernant la législation relative aux adoptions et la problématique de l'accouchement anonyme (accouchement sous "x"). Dans son avis qui vient de paraître, la C.N.E. considère que le principe directeur de l'intérêt de l'enfant, doit prévaloir sur le désir de l'adoptant / des adoptants potentiel(s) "d'avoir un enfant". 

Voir aussi le Dossier de l'IEB : Le droit de savoir d'où je viens : problématique de ...

Lire la suite

Fiche Didactique N° 6  : Accouchement sous X

Fiche Didactique N° 6 : Accouchement sous X

- Grossesse

Nouvelle Fiche didactique: ICI

Certaines femmes qui veulent mener leur grossesse jusqu'à son terme et donner vie à leur enfant peuvent se sentir incapables de l'éduquer pour des raisons diverses : sociales, psychologiques ou économiques.
Elles décident dès lors d'accoucher dans l'anonymat et d'abandonner immédiatement leur enfant, qui ne pourra jamais savoir qui est sa mère.

Lire la suite

Autoriser l’accouchement discret en Belgique ?

Autoriser l’accouchement discret en Belgique ?

- Grossesse

Le 1er avril 2011, une proposition de résolution visant à créer un service d'enregistrement des accouchements discrets a été déposée à la Chambre (Doc 53 1354/001 par Mme Sabien-Battheu et consorts). Les auteurs partent du constat que les « boites à bébés » ont été réinstaurées et que ces dernières coupent définitivement les liens entre les parents et l'enfant, au risque de provoquer des traumatismes à long terme. Ces boîtes privent également l'enfant de toute information médicale si un des se...

Lire la suite