Mères porteuses indiennes : le Consulat de Belgique réagit.

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui

Actualités

Publié le : 14/07/2010

Huit pays de l'UE, dont la Belgique, ont demandé aux cliniques indiennes de ne plus accepter les clients européens en quête d'une mère porteuse, rapporte The Times of India. Les consulats de Belgique, de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne, d'Espagne et de République tchèque ont écrit à une dizaine de cliniques de Bombay la semaine dernière pour leur demander de réorienter leurs citoyens en quête de mère porteuse vers leur consulat avant d'entamer toute procédure. Cette décision a surpris la communauté médicale indienne et les cliniques pratiquant la fécondation in vitro, et ce, malgré les réticences croissantes de la communauté internationale à l'encontre de la commercialisation des mères porteuses.

Source : Le Monde.fr (14/07/2010)


Articles similaires

MERES PORTEUSES (GPA)

- Gestation pour autrui



 

 

 

 

 

 

 

o    Royaume-Uni : quand une femme accouche de son petit-fils

o    Conseil de l'Europe : GPA rejet définitif du Rapport De Sutter

o    Luxembourg : il est urgent de réformer la filiation mais prématuré d'interdire la GPA

o    Inde : les centres de maternité de substitution se délocalisent au Cambodge

o    Portugal : véto présidentiel à la gestation pour autrui

o    Portugal : autorisation de la GPA comme remède à l'infertilité et élargissement de l'accès à la PMA

o...

Lire la suite

Belgique : interdire le tourisme procréatif et la GPA aux Français

Belgique : interdire le tourisme procréatif et la GPA aux Français

- Gestation pour autrui

En France, le recours aux mères porteuses est interdit et sévèrement puni. Il arrive toutefois que des couples français hétérosexuels ou homosexuels profitent de l'accueil de certains hôpitaux en Belgique, faisant appel aux praticiens belges pour braver l'interdit français et forcer ensuite l'Etat français à reconnaître un enfant né par GPA à l'étranger. On estime que la moitié des GPA réalisées en Belgique a pour commanditaires des Français.
Ce phénomène de contournement de la loi française e...

Lire la suite

Grèce : explosion des pratiques de mères porteuses

Grèce : explosion des pratiques de mères porteuses

- Gestation pour autrui

La Grèce est le troisième pays européen à avoir autorisé la gestation pour autrui (GPA) en 2014, après le Royaume-Uni et la Roumanie. Depuis lors, la pratique des mères porteuses est en pleine expansion, attirant de nombreux couples de tous les pays. Une émission de BFM TV révèle le développement exponentiel des mères porteuses en Grèce « nouvel eldorado de la GPA. »
A l'heure actuelle, une dizaine de cliniques se sont déjà spécialisées dans le domaine. De la fécondation in vitro dans le sein ...

Lire la suite