Nouveau test prénatal : les Néerlandaises viennent en Belgique

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Diagnostics prénataux

Actualités

Publié le : 25/09/2013

Selon le journal néerlandais NRC Handelsblad, quelques 4.470 Néerlandaises enceintes franchissent chaque année la frontière y effectuer le nouveau test prénatal, actuellement interdit au Pays-Bas : celui-ci permet de détecter, au moyen d'une simple prise de sang chez les femmes enceintes, les anomalies génétiques du foetus, particulièrement la trisomie 21. Chaque semaine, une trentaine de Néerlandaises se présentent en Belgique pour effectuer le test et une cinquantaine par semaine envoient, en Belgique, un échantillon sanguin. Au Pays-Bas, chaque année, naissent environ 240 enfants trisomiques.


Articles similaires

10 centres de chirurgie fœtale dans le monde, dont 2 en Belgique

10 centres de chirurgie fœtale dans le monde, dont 2 en Belgique

- Diagnostics prénataux

Opérer des bébés in utero nécessite un grand savoir-faire. Cette expertise se développe au CHU Brugmann et à la KULeuven depuis plusieurs années. Dans un entretien récent au Journal du Médecin, le professeur Jacques Jani a expliqué les différents types d'opérations et techniques utilisées. La chirurgie foetale permet aujourd'hui de reconstituer la moelle épinière en cas de spina bifida, de séparer des jumeaux en danger, de débloquer les poumons ou encore de soigner une malformation cardiaque.
...

Lire la suite

Des erreurs dans les tests de dépistage prénatal entraînent des avortements injustifiés

Des erreurs dans les tests de dépistage prénatal entraînent des avortements injustifiés

- Diagnostics prénataux

Le 13 octobre 2011, la revue Ultrasound in Obstetrics and Gynecology* a publié la synthèse d'études, réalisées par des chercheurs britanniques, sur les trop nombreuses erreurs de diagnostics prénatals (DPN) qui conduisent à des interruptions de grossesse (IVG). Ce constat alarmant fait suite à 4 études, menées par des chercheurs de l'Imperial College London, du Queen Charlottes and Chelsea Hospital et de la Leuven University (Belgique), sur l'utilisation de l'échographie en début de grossesse....

Lire la suite

Fallait-il proposer un test de dépistage prénatal à Madame A .?

Fallait-il proposer un test de dépistage prénatal à Madame A .?

- Diagnostics prénataux

Cour Européenne des Droits de l'Homme - Affaire A.K. c. Lettonie - Arrêt du 14 juin 2014

En 2002, à l'âge de 41 ans, madame A.K. donna naissance à un enfant qui s'avéra être atteint du syndrome de Down - ce qui ne fut découvert qu'après la naissance.  Madame A.K. porta plainte contre l'hôpital et contre le gynécologue qui avait suivi sa grossesse, alléguant que ce dernier aurait dû lui proposer de passer un test de dépistage « AFP » - ce que, d'après madame A.K., il ne fit pas.
Madame A.K. es...

Lire la suite