Nouveau test prénatal : les Néerlandaises viennent en Belgique

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Diagnostics prénataux

Actualités

Publié le : 25/09/2013

Selon le journal néerlandais NRC Handelsblad, quelques 4.470 Néerlandaises enceintes franchissent chaque année la frontière y effectuer le nouveau test prénatal, actuellement interdit au Pays-Bas : celui-ci permet de détecter, au moyen d'une simple prise de sang chez les femmes enceintes, les anomalies génétiques du foetus, particulièrement la trisomie 21. Chaque semaine, une trentaine de Néerlandaises se présentent en Belgique pour effectuer le test et une cinquantaine par semaine envoient, en Belgique, un échantillon sanguin. Au Pays-Bas, chaque année, naissent environ 240 enfants trisomiques.


Articles similaires

Fiche Didactique n°2 : le diagnostique prénatal

- Diagnostics prénataux

"Un sujet éthique vous intéresse? ou plusieurs? Mais vous n'avez pas le temps de vous documenter ? Nous avons pour vous la solution: les fiches didactiques de l'IEB!
 
Un sujet = une fiche - Des définitions, des chiffres, des idées clés, une réflexion éthique, en seulement une feuille.
  
Faites-les connaître autour de vous: professeurs, étudiants, ...

 

 

 

Voici la deuxième fiche didactique: "Le diagnostique prénatal"  ICI:

Lire la suite

Belgique: la fin des échographies non médicales?

Belgique: la fin des échographies non médicales?

- Diagnostics prénataux

Dans un avis qui vient d'être publié, le Conseil supérieur de la Santé belge (CSS) vient de se prononcer "pour la réalisation d'échographies limitées aux seules fins de dépistage, de diagnostic et de suivi par des médecins et des techniciens dûment formés en échographie, durant la grossesse". Cet avis fait suite à une demande qui avait été faite par la ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS).
Il met en cause, les échographies non médicales qui sont de plus en plus courantes et qu...

Lire la suite

GROSSESSE - DIAGNOSTIQUE PRENATAL

- Diagnostics prénataux

o    Texas : les foetus morts ne seront plus jetés avec les tumeurs ou autres déchets biomédicaux

o    CEDH : droit à la vie de l'enfant à naître

o    Pologne : vers une meilleure protection de l'enfant à naître ?

o    Belgique : pour une meilleure reconnaissance de la douleur des parents d'enfants nés sans vie

o    Pologne : aides pour les femmes attendant un enfant porteur d'un handicap

o    Belgique : protection des femmes enceintes

o    Suisse : accouchement dans la discrétion et boî...

Lire la suite