Autisme et génétique : découvertes de chercheurs anversois

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Diagnostics prénataux

Actualités

Publié le : 12/03/2014

Grâce à la « NextGenerationSequencing », une nouvelle technologie de séquençage à haut débit qui permet de décrypter le génome humain en entier, et à une collaboration internationale, des scientifiques anversois ont réussi à identifier un nouveau gène dont les mutations peuvent causer l'autisme ou une limitation des capacités mentales.
Les chercheurs du Centrum MedischeGenetica, au sein duquel collaborent l'Université et l'hôpital universitaire d'Anvers, ont analysé les gènes d'un petit nombre de personnes. Chez un patient autiste, ils ont découvert une mutation du gène ADNP (activity-dependentneuroprotectiveprotein) qui le neutralise. De précédentes études ont montré que cette protéine, dont le rôle semble essentiel pour la formation et le fonctionnement du cerveau, est dérégulée dans le cerveau des patients schizophrènes.
Jamais encore, le lien n'avait toutefois été établi entre les mutations de ce gène et l'autisme.  Élargissant la recherche sur davantage de personnes atteintes de ce trouble, le Dr. Nathalie Van der Aa et ses collègues ont en effet mis à jour des mutations du même gène chez neuf autres patients.
 


Articles similaires

8 centres belges de génétique proposent un test ADN pour détecter la trisomie

8 centres belges de génétique proposent un test ADN pour détecter la trisomie

- Diagnostics prénataux

Afin de dépister la trisomie et lorsqu'ils soupçonnent une anomalie quelconque, les médecins effectuent généralement une amniocentèse, étant toutefois conscients du risque de 1 % de fausse couche provoquée par cette technique invasive. Depuis 6 mois, le Prof Jani (chef du service de gynécologie-obstétrique au CHU Brugmann) utilise une nouvelle technique. "C'est une prise de sang qu'on envoie dans un laboratoire américain. Celui-ci dispose d'une technique qui permet de détecter l'ADN foetal dan...

Lire la suite

Que veulent faire les Belges de leurs informations génétiques ?

Que veulent faire les Belges de leurs informations génétiques ?

- Génétique

Les analyses génomiques sont de plus en plus accessibles et font toujours plus l'objet de partages voire de commercialisation. Qu'en pensent les citoyens belges ? Le Forum citoyen sur l'utilisation des données du génome, organisé en automne 2018 par la Fondation Roi Baudouin et Sciensano, y a répondu en donnant voix à 32 hommes et 32 femmes de milieux et d'âges divers. L'objectif étant d'en informer l'opinion publique, ceux et celles qui décideront d'un encadrement légal des analyses du génome...

Lire la suite

Belgique : pour un dépistage génétique généralisé en contexte de procréation

Belgique : pour un dépistage génétique généralisé en contexte de procréation

- Génétique

Dans son avis 9240, publié en mars dernier, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) s'est prononcé sur le Dépistage génétique généralisé en contexte de procréation. Ce dépistage s'adresse aux couples envisageant la conception d'un enfant. Avant même le début d'une grossesse, cet examen permet de détecter si l'enfant non encore conçu risque de développer une maladie héréditaire à transmission autosomique ou à transmission liée à l'X. Ces maladies sont récessives, c'est-à-dire que les parents peu...

Lire la suite