Pilule Diane-35

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Contraception

Actualités

Publié le : 18/12/2013

La pilule contre l'acné Diane-35 de Bayer, utilisée aussi en tant que contraceptif, a été impliquée dans 27 morts aux Pays-Bas selon le Centre de Pharmacovigilance de Lareb. La plupart des victimes avaient moins de 30 ans, et la majorité d'entre elles ont succombé à des embolies pulmonaires ou des thromboses provoquées par des caillots sanguins dans les poumons, le coeur ou le cerveau.
Dès 2001 les autorités britanniques avaient mis en garde contre le risque de thrombose veineuse profonde ; en 2009 une étude danoise montrait que l'utilisation de cette pilule multipliait par 7 le risque de caillots sanguins dès la première année d'utilisation.
Les statistiques des services de santé canadiens font état de 13 décès liés à Diane-35 depuis 2000, dont 8 avaient moins de 20 ans. 165 femmes ont par ailleurs subi des handicaps sévères ou permanents du fait de la pilule. Les résultats des enquêtes lancées par les autorités sanitaires canadiennes sur Diane-35 sont restés confidentiels pour cause de protection des données des affaires. Commentaire d'une lectrice : « Accepterions-nous d'avaler un aliment si nous savions que 3 ou 4 personnes sur 10 000 risquaient une embolie pulmonaire? »
 


Articles similaires

Fatiguée de prendre la pilule

Fatiguée de prendre la pilule

- Contraception

« Je n'aime pas l'idée de prendre des hormones pendant 40 ans, puis d'en prendre encore à la ménopause. Ce n'est pas naturel ». (...) Ce qui fait fuir surtout les femmes, ce sont les risques de cancer et d'accident circulatoire.

Les contraceptifs oraux augmentent en effet le risque de cancer du sein mais aussi du col utérin et du foie, avec une incidence qui augmente avec la durée de la prise. Ils diminuent par contre le risque de cancer de l'endomètre et de l'ovaire. (...) Quant aux acciden...

Lire la suite

Pilule du lendemain et maladies sexuellement transmissibles (MST)

Pilule du lendemain et maladies sexuellement transmissibles (MST)

- Contraception

Contredisant dans les faits  les politiques gouvernementales actuelles en matière de santé publique, une étude menée par Sourafel Girma et David Paton, publiée dans le Journal of Health Economics,  révèle que proposer en vente libre la pilule du lendemain (qui a une visée abortive), ne contribue absolument pas à diminuer le nombre de grossesses non désirées. Ces deux professeurs de l'Université de Nottingham ont comparé les régions britanniques où la pilule du lendemain est en vente libre dans...

Lire la suite

Pilules de 3e et 4e générations : l'Agence européenne du médicament est interpellée

Pilules de 3e et 4e générations : l'Agence européenne du médicament est interpellée

- Contraception

À l'occasion d'une réunion de la Commission Environnement et Santé du Parlement européen, la députée européenne, vice - présidente  du groupe des verts, a interpellé notamment l'Agence européenne du médicament" à propos des pilules de 3e et 4e générations, et indiqué: "Nous ne voyons aujourd'hui que le sommet de l'iceberg d'un scandale d'ampleur à venir."

Récemment, précise-t-elle, l'Agence nationale française du médicament a publié un rapport dans lequel elle annonce qu'entre 2000 et 2011, ...

Lire la suite